Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • June Carter (1929)
  • Stuart Sutcliffe (1940)
  • Terry Nelhams (1940)
  • Rosetta Hightower (1944)
  • Paul Goddard (1945)
  • Myles Goodwyn (1948)
  • Glenn Danzig (1955)
  • Lee John (1957)
  • Richard Coles (1962)
  • Steve Shelley (1962)
  • Paul Arthurs (1965)
  • James MacPherson (1966)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 149 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 536 327
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


HONORE, Erik - Unrest
/ paru le 26-02-2018 /

Nous poursuivons notre périple dans la Norvège expérimentale et avant-gardiste, avec cet album signé Erik Honoré. Comme son nom ne l'indique pas, Erik Honoré est un musicien, écrivain et producteur norvégien. Il est né à Kristiansand, à l'extrême sud de la Norvège, le 11 décembre 1966. Dans le domaine musical, Erik Honoré a croisé pas mal de monde, que ce soit des artistes de renommée internationale (David Sylvian, Brian Eno, Jon Hassell) ou des musiciens norvégiens (Jan Bang, Nils Petter Molvær, Arve Henriksen, Sidsel Endresen, Unni Wilhelmsen, Eivind Aarset, Claudia Scott, Anne Grete Preus). Erik Honoré évolue aussi dans une large fourchette musicale puisqu'il est tout autant capable de collaborer avec des musiciens avant-gardistes qu'avec des groupes pop rock (par exemple, sa production d'albums de Savoy ou de Velvet Belly).

Quand il n'écrit pas de livres (trois romans à son actif) ou qu'il ne produit pas d'albums, Erik Honoré cultive aussi une carrière solo. Dans cette activité, il a sorti un premier album "Heliographs" sur le label Hubro en 2014, et il réitère cette année avec "Unrest", sur le même label. Aidé de Sidsel Endresen, Eivind Aarset, Arve Henriksen, Stian Westerhus et quelques autres, Erik Honoré se livre à des collages sonores, associés entre eux avec une grande précision et un sens aigu de l'évocation musicale. Son album s'appelle "Unrest" parce qu'il a justement été conçu à un moment où Erik Honoré traversait des phases tumultueuses de sa vie, avec de l'inquiétude vis-à-vis de l'extérieur (le monde moderne en pleine turbulence) et par rapport à sa vie intérieure (cette bonne vieille cinquantaine qui vient chahuter la sérénité des honnêtes gens). Après avoir procédé à des enregistrements entre Kristiansand, Molde et Prague, Erik Honoré a remodelé définitivement ses compositions dans son studio de Kampen à Oslo.

Le résultat est une œuvre parfois déroutante, marquée par une certaine nonchalance des atmosphères, mais avec toujours en filigrane des signes d'inquiétude, de petits grincements ou des notes dispersées de piano qui suggèrent une certaine dissipation de l'esprit et des pensées ("Surge", "Unrest"). De temps à autre, un chant éthéré vient flotter dans l'atmosphère ("Abandoned home", "Blinded windows"), ce qui contraste avec les sensations crispées que l'on ressent souvent dans ce disque ("Apparition"). Dans cet ensemble, les huit minutes de "Procession" ressortent comme un exercice de transcendance hypnotique, le genre à laisser quelques traumatismes si on n'y prend pas garde. Et pour terminer sur une note rassérénée, la belle voix d'Erik Honoré vient nous bercer sur l'angélique "The park" qui conclue l'album.

L'expérimentation est reine sur ce disque, qui privilégie l'atmosphère sur toute autre aspect musical. Ici, peu de mélodies, peu de rythmes mais essentiellement un impressionnisme sonore visant à traduire un état d'esprit. Les amateurs de boogie rock graisseux savent déjà qu'ils n'ont pas grand-chose à faire dans l'univers d'Erik Honoré mais les âmes plus torturées et inquiètes, voire romantiques, peuvent se laisser attraper par ce musicien à l'imagination large.

François Becquart
Pays: NO
Hubro Music
Sortie: 2018/02/09


Lu: 285
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 106
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium