Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Ray Davies (1944)
  • Chris Britton (1945)
  • Brenda Holloway (1946)
  • Joey Molland (1948)
  • Joey Kramer (1950)
  • Nils Lofgren (1951)
  • Alan Silson (1951)
  • Mark Brzezicki (1957)
  • Marcella Detroit (1959)
  • Tim Simenon (1967)
  • Sonia Clarke (1968)
  • Anette Olzon (1971)
  • John Mitchell (1973)
  • †John Lee Hooker (2001)
  • †Pete Hayes (2012)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 148 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 508 318
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DEFENESTRATION - Gutter perdition (EP)
/ paru le 03-03-2018 /

Voilà un nom efficace pour un groupe efficace. On imagine bien que quand on s'appelle Defenestration, on ne fait pas dans le disco suave, la bossanova sucrée ou l'acid-jazz feutré. Et en effet, la psychologie du groupe Defenestration est rapidement révélée au grand jour quand on découvre que ce groupe nantais fait purement et simplement un death metal à l'ancienne, particulièrement brutal et acéré.

La bonne ville de Nantes a récemment fait parler d'elle avec toute la polémique autour de la construction hypothétique de l'aéroport de Notre-Dame des Landes, qui devait ouvrir le littoral Atlantique au reste du monde et ajouter à un aéroport déjà existant de nouvelles infrastructures bétonnées qui auraient enlevé aux vaches du coin des centaines d'hectares de bonne terre fertile. Tout cela a occasionné des échanges virils entre les forces de l'ordre et les écologistes qui ne voulaient pas céder un pouce de terrain aux bulldozers. On imagine facilement tout ce petit monde se frittant la tronche à coups de battes de base-ball en écoutant les doux refrains de Defenestration, dont la musique sied parfaitement à une séance de pugilat généralisé entre hordes de brutes de tous genres.

Pour ajouter à l'atmosphère de délicatesse parnassienne qui entoure Defenestation, on citera les pseudonymes de ces charmants esthètes qui ont choisi de se prénommer Basstard (basse), Cancrelat (chant), Apocalyptic Lawmower – la tondeuse à gazon apocalyptique – à la guitare et aux chœurs et Petite Frappe (batterie). On reconnaît là un humour potache susceptible d'être influencé par un autre groupe métal rigolo lui aussi originaire de Nantes, à savoir Ultra Vomit.

Sauf que les gens de Defenestration ont l'air moins drôles avec leurs morceaux qui portent des noms typiques de l'univers du métal ("Blinding sublimation", "Vintage carnage", "Akkarian oracle") et dont les paroles… Au fait, ils parlent de quoi, les textes? On ne comprend rien aux borborygmes d'ours en rut du chanteur. Mais tout cela n'a aucune importance car l'instrumentation ultra-violente et ultra-rapide est là pour compenser les interrogations philosophiques qui pourraient naître du fait de ces paroles mal comprises. Ce que veulent dire les gens de Defenestration, on s'en fout puisqu'on est en train de headbanguer à la vitesse d'un TGV en flammes et de se jeter comme des imbéciles contre le mur de sa chambre ou contre son voisin de palier, si on en a un, la bave aux lèvres , les yeux révulsés et l'envie de déchiqueter à mains nues le premier troll infernal qu'on viendrait à croiser dans l'ascenseur.

Bref, sans prétention mais avec une efficacité redoutable, Defenestration nous balance dans les tympans une bonne petite cure de death façon Entombed ou Obituary qui fait du bien, remet les articulations en place, soigne les rhumatismes et nous met de bonne humeur pour une séance d'équarrissage un massacre à coups de flingue dans un lycée américain.

François Becquart
Pays: FR
Xenokorp Records
Sortie: 2018/02/09


Lu: 367
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 72
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium