Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Arthur Brown (1942)
  • Jeff Beck (1944)
  • Colin Blunstone (1945)
  • Mick Fleetwood (1947)
  • Patrick Moraz (1948)
  • John Illsey (1949)
  • Derrick "Duckie" Simpson (1950)
  • Terence Wilson (1957)
  • Jeff Cease (1957)
  • Andy McCluskey (1959)
  • Curt Smith (1961)
  • Emppu Vuorinen (1978)
  • †Thomas Iain Smith (2007)
  • †Dave Carpenter (2008)
  • †Peter Quaife (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 133 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 545 360
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


TONEFF, Radka & DOBROGOSZ, Steve - Fairytales (2017 edition)
/ paru le 13-04-2018 /

Ellen Radka Toneff, fille du chanteur folklorique bulgare Toni Toneff, est née à Oslo le 25 juin 1952. Entre 1971 et 1975, elle étudie au Conversatorium d'Oslo. Dès son premier album Winter Poem en 1977, elle devient un nom dans le monde du jazz norvégien. L'album se hisse à la tête des charts norvégiens et elle obtient la même année le "Spellemannsprisen" (l'équivalent norvégien des Emmy Awards).

À partir de 1979, elle travaille avec le pianiste Steve Dobrogosz, collaboration qui aboutit à l'album "It Do not Come Easy". En 1980, Radka Tonneff fut sélectionnée pour représenter la Norvège à l'Eurovision avec la chanson "Parks". Quelques années plus tard, le 21 octobre 1982, elle met fin à ses jours.

Cette réédition de l'album à succès "Fairytales" comporte dix titres sur lequel Radka Toneff et son pianiste accompagnateur Steve Dobrogosz peuvent être entendus dans la plus grande intimité. Un album sur lequel on peut entendre de nombreuses reprises comme celle de "Come Down in Time" d'Elton John ou leur magnifique version de "My Funny Valentine" du compositeur Richard Rodgers sur un texte de Lorenz Hart.

Le fait que l'album ait également suscité un intérêt qui a été à l'origine de disques posthumes, de livres, de documentaires radiophoniques et d'innombrables articles, ne fait que confirmer la position forte que l'album occupe encore.

Olivier Dahon
Pays: NO
Odin Records ODINCD9561
Sortie: 2018/2/16


Lu: 241
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 50
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium