Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Ginger Baker (1939)
  • Johnny Nash (1940)
  • Roger Cook (1940)
  • William Ashton (1943)
  • Edwin Hawkins (1943)
  • Ian Gillan (1945)
  • John Deacon (1951)
  • Ivan Neville (1959)
  • Joey Tempest (1963)
  • MC Eric (1970)
  • Elizabeth Wolfgramm (1972)
  • †Dorsey Burnette (1979)
  • †Michael Been (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 172 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 629 882
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


KUTI, Femi - One People, One World
/ paru le 10-05-2018 /

On ne présente plus Femi Kuti, le fils de Fela Kuti la légende de l'Afrobeat…après "No Place For My Dream" paru il y a cinq ans, le voici de retour avec "One People, One World", son dixième album.

Son nom complet est Femi "Anikulapo" Kuti, ce qui signifie en Yorouba littéralement, « celui qui transporte la mort dans son sac », ce qui peut être interprété comme : "Je serai le maitre de mon destin et je déciderai quand le moment où la mort me prendra". Son action ne se limite pas à la musique. Il est ambassadeur de l'Unicef et est engagé pour le bien-être et l'éducation des enfants en Afrique.

Au cœur de sa musique, il y a un lieu, le Shrine, qui est le temple de la musique afrobeat à Lagos, où Femi se produit quand il est au Nigéria.

Poursuivant l'œuvre de son père, Femi présente ici un message d'espoir et de réconciliation mais sans abandonner ses convictions, sa pugnacité et la dimension combative de sa musique. Avec son groupe Positive Force, il est à la pointe de ce combat, en élargissant continuellement le vocabulaire de sa musique, ajoutant des notes de reggae, de hip-hop et de samba au son, tout en conservant ses racines traditionnelles et son message politique.

L'album a été enregistré en majeure partie à Lagos avec les musiciens de Positive Force et son fils Omorinmade Kuti, qui étudie la musique au Trinity College et qui joue du piano et de la basse sur de nombreux titres de l'album.

Ce qui frappe dans "One People, One World", c'est cette énergie qui semble capturée live, ces puissantes lignes de cuivre, un tempo qui accélère et qui mène à un rythme effréné.

Sorti peu avant "Black Times", l'album de son frère Seun Kuti, "One People, One World" est l'exemple parfait de cette musique africaine jouée par des musiciens virtuoses et perméables à toutes les influences des autres musiques.

Olivier Dahon
Pays: NG
Knitting Factory/Partisan/PIAS
Sortie: 2018/2/23


Lu: 237
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 122
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium