Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Tony Jackson (1940)
  • Desmond Dekker (1941)
  • Tom Boggs (1947)
  • Ray Major (1949)
  • Stewart Copeland (1952)
  • Nancy Griffith (1954)
  • Ed Kowalczyk (1970)
  • †John Panozzo (1996)
  • †Jon Lord (2012)
  • †Johnny Winter (2014)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 173 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 940 807
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


YUKA & CHRONOSHIP - Ship
/ paru le 18-05-2018 /

Quand on parle de rock progressif japonais, certains ont tendance à ricaner entre leurs dents en se demandant comment de vulgaires mangeurs de sushis pourraient bien rivaliser avec les Anglais, maîtres du monde en la matière. Ces présomptueux se trompent car pour ce qui est du prog, les Japonais sont non seulement capables d'égaler les Anglais, mais aussi de les surpasser. On ne va pas parler ici de l'historique du rock japonais des années 1970 (Flower Travellin' Band, Creation, Speed Glue & Shinki, Hiro Yanagida…) aux années 2000 (Ruins, Acid Mother Temple) mais un petit coup d'œil sur ce qu'ont pu accomplir les Japonais dans le style montre bien que les Nippons sont de redoutables concurrents des Occidentaux en matière de rock progressif et de rock en général.

La preuve avec Yuka & Chronoship, groupe formé à Tokyo en 2009 et dont le précédent album "The third planetary chronicles" (2015) avait séduit notre camarade Philippe Thirionet. C'est à mon tour de m'en prendre plein les oreilles avec ce nouveau "Ship", un autre concept album qui n'en est pas tout à fait un mais qui y ressemble bougrement, ne serait que par la première partie d'album, un "The ARGO suite" composé de sept titres. Yuka Funakoshi (claviers et chant), Shun Tagushi (basse et chœurs), Takashi Miyazawa (guitares) et Ikko Tanaka (batterie) ont à nouveau composé une brochette de morceaux captivants, mélangeant tendresse ("Tears of the figurehead") et puissance ("The ship Argos") et habileté technique ("A dragon that never sleeps").

Dans ce domaine, Yuka & Chronoship allient parfaitement bien la veine néo-progressive (parfois un peu irritante) à l'ancrage des anciens groupes prog des Seventies. A ce titre, plusieurs détails viennent adouber la filiation Seventies du groupe. D'abord, un lettrage du logo qui n'est pas sans rappeler la police de caractère utilisée par Yes sur ses grands albums. Ensuite, et pas des moindres, la présence sur un morceau de la légendaire Sonja Kristina, chanteuse du groupe Curved Air, un des meilleurs combos de British prog de l'âge d'or. Signalons aussi la présence du chanteur Hiroyuki Izuta, musicien réputé dans son pays mais dont nous connaissons peu de choses à l'Ouest.

Yuka & Chronoship se laissent aller ici à de superbes envolées de guitares athlétiques et d'orgue acrobatique sur des morceaux qui dépassent souvent les sept minutes. Il y a même du Mellotron sur "Islands in the stream", c'est vous dire si on est ici dans l'authenticité progressive! On est tenu en haleine du début à la fin de cette belle aventure musicale qui nous fait encore penser au fait que, sur le terrain des prouesses techniques, de l'imagination et de l'audace, les Japonais sont de véritables Samouraïs de la musique.

François Becquart
Pays: JP
Cherry Red Records
Sortie: 2018/05/11


Lu: 378
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 31
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium