Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • June Carter (1929)
  • Stuart Sutcliffe (1940)
  • Terry Nelhams (1940)
  • Rosetta Hightower (1944)
  • Paul Goddard (1945)
  • Myles Goodwyn (1948)
  • Glenn Danzig (1955)
  • Lee John (1957)
  • Richard Coles (1962)
  • Steve Shelley (1962)
  • Paul Arthurs (1965)
  • James MacPherson (1966)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 153 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 542 325
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


SUNSTORM - Road To Hell
/ paru le 05-06-2018 /

Le label Frontiers Music fait un bien beau cadeau aux fans de hard rock/melodic rock en sortant l'album «Road To Hell» qui, contrairement à ce que son titre pourrait laisser penser, n'est pas un album hommage à Chris Rea. En fait, il s'agit d'un projet dont le label a le secret, construit autour du bassiste Nik Mazzucconi (Edge of Forever, Labÿrinth), du guitariste Simone Mularoni (DGM, Lione-Conti), de l'incontournable claviériste Alessandro Del Vecchio (Edge of Forever, Eleventh Hour, Hardline, Jorn, Moonstone Project, Silent Force, Voodoo Circle) et du batteur Edo Sala (Axton, Fucking Roses, S.H.I.N.E.). Rien d'exceptionnel me direz-vous. Sauf qu'il s'agit du groupe AOR Sunstorm et que le vocaliste de ce groupe n'est autre que le légendaire Joe Lynn Turner (Deep Purple, Rainbow, Yngwie J. Malsteem, Rated X) qui fait ici son grand retour avec un album plus que sympathique.

C'est il y a plusieurs années que Joe Lynn Turner a rencontré Serafino Perugino, le big boss du célèbre label italien. De cette rencontre était né le groupe un premier album, «Sunstorm» sorti en 2006. Le résultat étant à la hauteur des espérances, ce premier essai sera suivi de plusieurs autres: «House of Dreams» (2009), «Emotional Fire» (2012) et «Edge Of Tomoprrow» (2016).

Le nouvel album s'inscrit dans le prolongement du précédent, proposant des compositions hard rock très axées sur la mélodie, mettant parfaitement en valeur la voix (toujours) superbe de Joe Lynn Turner.

Le label a mis en ligne deux morceaux en guise de teaser:

«Road To Hell»:



«Only The Good Will Survive»:



L'écriture est fluide et plutôt plaisante à condition de ne pas être allergique au «format» Frontier. Le plaisir de retrouver l'immense vocaliste qu'est Joe Lynn Turner est encore renforcé par la qualité du travail des musiciens qui l'accompagnent. La production est très propre et efficace. Cet album de très bonne facture s'écoute avec un plaisir certain et a toutes les chances de figurer au nombre des plus écoutés de ma discothèque cet été, par exemple sur la route des vacances… Vivement recommandé aux amateurs du genre AOR/mélodic rock!

Liste des morceaux:

  1. Only The Good Will Survive
  2. The Road To Hell
  3. On The Edge
  4. Blind The Sky
  5. My Eyes On You
  6. Future To Come
  7. Everywhere
  8. Resurrection
  9. Calling
  10. State Of The Heart
  11. Still Fighting


      hti66
      Pays: IT
      Frontiers Records
      Sortie: 2018/06/08


      Lu: 283
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 68
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium