Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Johnny Preston (1930)
  • Carl Wayne (1944)
  • Sarah Dash (1945)
  • Nigel Griggs (1949)
  • Dennis Elliott (1950)
  • Marvin Isley (1953)
  • Ron Strykert (1957)
  • Tracy Tracy (1967)
  • Erik Schrody (1969)
  • Richard James (1971)
  • †Scott McKenzie (2012)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 174 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 624 894
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BANKS, Peter - The Self-Contained Trilogy
/ paru le 03-08-2018 /

Cette trilogie inclut trois albums solos de Peter Banks, décédé en 2013, guitariste du line-up original de Yes, écarté de celui-ci et fondateur de Flash.
Le premier opus Instinct (1993) comprend douze morceaux instrumentaux, dans des styles très différents démontrant la versatilité du guitariste, à cette époque marquée par Steve Vai et Joe Satriani. Sans ligne directrice, les morceaux sont dominés par l'utilisation de la guitare-synthé, un instrument qui fit florès mais qui a diablement vieilli plus de 20 ans après. Mention spéciale aux liner notes du livret où Peter Banks explique avec humour la génèse et le processus créatif de chaque morceau. L'album se termine sur une très belle balade soft jazz dédiée à la mère de Peter Banks décédée en 1986, qui rappelle les compositions de Pat Metheny. Le deuxième CD (1994) « Self-contained » inclut vingt-quatre morceaux parmi lesquels on retiendra le très beau Lost Days, Away Days et le rock progressif hellénisant des huit mouvements de It's All Greek to Me.
Pour finir, Reduction (1997) fait une plus grande place aux arrangements de type home studio même si la guitare est toujours là. Moins de morceaux mais toujours de très beaux moments.
Ce plantureux coffret nous a permis de découvrir l'œuvre de Peter Banks, guitariste qui laissait ses doigts guider son inspiration et dont le talent s'exprimait dans ces moments de grâce parsemés par ci par là qui laissaient entrevoir la quintessence d'une certaine idée du rock progressif.

Olivier Dahon
Pays: GB
Peter Banks Musical Estate PBME002CD
Sortie: 2018/3/9


Lu: 200
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium