Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

7 derniers jours:
News en vrac : volume 521
30 derniers jours:
News en vrac : volume 514

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 10-12-2018
› DIABLO BLVD + OFF THE CROSS + OVERLORD (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
11-12 PORTLAND (Leuven)
11-12 MGMT + Matthew DEAR (Antwerpen)
11-12 SOLDOUT + DC SALAS (Bruxelles)
11-12 Miya FOLICK (Bruxelles)
11-12 PAINT + O.S.H. (Bruxelles)
11-12 DELGRES + LES FILLES DE ILLIGHADAD (Bruxelles)
12-12 GREAT LAKE SWIMMERS + ASTRONAUTE (Hasselt)
12-12 Tsar B + MEDS (Gent)
12-12 BILLIONS OF COMRADES (Bruxelles)
13-12 JEANNE ADDED + TRIPODE (Bruxelles)
13-12 BJ NILSEN (Bruxelles)
13-12 A BURIAL AT SEA + WE STOOD LIKE KINGS (Bruxelles)
13-12 BLACK CAT BISCUIT (Hasselt)
13-12 NITS (Sint-Niklaas)
13-12 Noa LEE (Borgerhout)
13-12 SHAME + SORRY (Bruxelles)
14-12 SHEPPARD (Bruxelles)
14-12 VANDENBERG’S MOONKINGS + SCARVED (Vosselaar)
14-12 FLYING HORSEMAN + IGNATZ (Dilbeek)
14-12 Michelle DAVID and The GOSPEL SESSIONS (Gent)
14-12 Charlotte GAINSBOURG (Antwerpen)
14-12 PORTLAND (Hasselt)
14-12 NITS (Leuven)
14-12 HOOVERPHONIC (Liège)
14-12 Charles HAYWARD + LE JOUR DU SEIGNEUR + ZE ZORGS + JEAN D.L. (Bruxelles)
14-12 WHISPERING SONS + MUGWUMP (Gent)
14-12 Trixie WHITLEY (Merksem) **ANNULÉ**
15-12 Milo MESKENS + Julie BENWA (Borgerhout)
15-12 DEWOLFF + RRRAGS (Bruxelles)
15-12 EL HASSAN CHATAR TRIO (Liège)
15-12 NITS (Liège)
15-12 Anthony JOSEPH (Bruxelles)
15-12 BLAUDZUN (Leuven)
15-12 PORTLAND (Brugge)
15-12 Charlotte GAINSBOURG (Bruxelles)
15-12 THE CROWN (Chapelle-lez-Herlaimont)
16-12 CLUTCH + The INSPECTOR CLUZO + The PICTUREBOOKS (Bruxelles)
16-12 RIVE (Bruxelles) **REPORTÉ**
16-12 FENG SUAVE (Gent)
17-12 Bent VAN LOOY + Tim KNOL (Bruxelles)
17-12 TASHI WADA GROUP featuring Julia HOLTER and Corey FOGEL (Bruxelles)
17-12 Jasper STEVERLINCK (Bruxelles)

Mois en cours:
Décembre 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 


Anniversaires

  • Ace Kefford (1946)
  • Walter "Clyde" Orange (1946)
  • Gerard Koerts (1947)
  • Chris Koerts (1947)
  • Ralph Tavares (1948)
  • Paul Hardcastle (1957)
  • Joseph D. Mascis (1965)
  • Rolf Munkes (1966)
  • †Otis Redding (1967)
  • Brian Molko (1972)
  • Megan Martha White (1974)
  • †Darren Robinson (1995)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 158 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
115 673 398
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


HAIRCUTS THAT KILL - Bad Hair Day
/ paru le 07-10-2018 /

On peut (enfin) qu'mincher, les Tournaisiens sont… revenus(*) ! Sept ans, quand même, depuis la sortie de l'excellent "Hurricane" et l'on se demandait si la ‘coupe de cheveux' n'avait pas fini par tuer le plus culte des gangs Heavy/Thrash tournaisiens. Heureusement, il faut bien plus que quelques coups de ciseaux, de tondeuse et de rasoir (et quelques sournois assauts de calvitie précoce) pour faire tomber la citadelle Haircuts That Kill !

Gros éclat de rire, suivi d'une admiration sans bornes pour le travail artistique de Lionel Cloërec en découvrant notre exemplaire flambant neuf de "Bad Hair Day". En créant (nous semble-t-il en tout cas) un parallèle visuel entre un antique fauteuil de salon de coiffure et la chaise électrique du "Ride The Lightning" de qui vous savez, le créateur de l'artwork est parvenu à capter l'essence même du message ‘Thrasho-capilaire' véhiculé par Haircuts That Kill !

Un quart de siècle (ou presque) a passé depuis que le groupe a fait vibrer les murs de sa salle de répétions avec les mélodies ‘Maideniennes' de ses premières compositions. Plutôt que de mollir de la fesse comme le ferait tout gang de cinquantenaires qui se respecte, Haircuts That Kill a choisi de durcir le ton. Le processus qu'il avait entamé en passant du Heavy Metal old school de son premier album éponyme (NDR : sorti en 2007) au Heavy/Thrash musclé sur l'"Hurricane" de 2011, se poursuit ici jusqu'à l'étape suivante. Les mélodies à deux guitares et les tribulations épiques sont définitivement abandonnées. Seuls comptent aujourd'hui le riff qui décape et la colère qui gronde. La voix rocailleuse et le phrasé hargneux de Jean-Christophe Spreux sont parfait pour l'exercice. Désormais seul à la six-cordes, Vincent Bachely muscle son propos pour distiller un amalgame de riffs Thrash Old School classiques, de Crossover et de Groove Metal burné. La section rythmique combine la frappe dure et précise de Claude Jouret et les lignes de basse volubiles d'Alain Hache, un ‘petit nouveau' qui semble bien décidé à se faire entendre.

Pour mettre en valeur ces compostions qui font autant penser à Overkill et Flotsam And Jetsam qu'à Prong et Pantera, Jean-Christophe Spreux n'hésite pas à nous transmettre la saine colère que lui inspire les évènements de l'actualité ("War", "Legacy Of Hate") ou à nous faire sourire en cognant plus souvent qu'à son tour en dessous de la ceinture ("Suck Me Nice And Hard", "Taste My Balls' Skin"). Pour conclure sa plaque en beauté, Haircuts That Kill nous offre, en bonus, une seconde version du titre "Holy Shit" (rebaptisé "Another Holy Shit"), sublimée par les participations des ‘quasi-superstar' locales que sont Yo du groupe Cold Wave/Metal français Black Juju Inc., YGC du gang Heavy Metal (français, lui aussi) The Losts et Jaws de la horde Doom Metal belge Doomforge. Un pur moment de bonheur !

L'expression anglaise ‘To Have A Bad Hair Day' signifie (entre autres) :Être Dans Un Jour Sans'. Ce n'est manifestement pas le pour Haircuts That Kill qui nous offre ici sa meilleure plaque à ce jour. "Bad Hair Day" est une production indépendante. L'opus est disponible durant les concerts. Il est également possible d'en acquérir un exemplaire en contactant le groupe via sa page Facebook officielle.

(*) Citation librement inspirée de la chanson populaire tournaisienne "On peut qu'mincher, les Tournaisiens sont là !" (NDT : On peut commencer, les Tournaisiens sont là).

L'album (62'20) :

  1. War (6'10)
  2. Suck Me Nice And Hard (7'25)
  3. Otherside (5'59)
  4. Burning In The Sky (6'11)
  5. Legacy Of Hate (3'41)
  6. Haunted Souls (7'21)
  7. Judgment Day (6'29)
  8. Holy Shit (5'14)
  9. Taste My Balls' Skin (8'29)
  10. Another Holy Shit (5'14)

Le groupe :
  • Jean-Christophe Spreux : Chant
  • Vincent Bachely : Guitares
  • Alain Hache : Basse
  • Claude Jouret : Batterie

Michel Serry
Pays: BE
Autoproduction
Sortie: 2018/09/02


Lu: 740
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 5
• Semaines de présence au Top 30: 8
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium