Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 524
7 derniers jours:
News en vrac : volume 521
30 derniers jours:
News en vrac : volume 514

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 11-12-2018
› SOLDOUT + DC SALAS (Bruxelles)
› PORTLAND (Leuven)
› MGMT + Matthew DEAR (Antwerpen)
› DELGRES + LES FILLES DE ILLIGHADAD (Bruxelles)
› Miya FOLICK (Bruxelles)
› PAINT + O.S.H. (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
12-12 GREAT LAKE SWIMMERS + ASTRONAUTE (Hasselt)
12-12 BILLIONS OF COMRADES (Bruxelles)
12-12 Tsar B + MEDS (Gent)
13-12 NITS (Sint-Niklaas)
13-12 BLACK CAT BISCUIT (Hasselt)
13-12 A BURIAL AT SEA + WE STOOD LIKE KINGS (Bruxelles)
13-12 BJ NILSEN (Bruxelles)
13-12 JEANNE ADDED + TRIPODE (Bruxelles)
13-12 Noa LEE (Borgerhout)
13-12 SHAME + SORRY (Bruxelles)
14-12 VANDENBERG’S MOONKINGS + SCARVED (Vosselaar)
14-12 SHEPPARD (Bruxelles)
14-12 Charlotte GAINSBOURG (Antwerpen)
14-12 FLYING HORSEMAN + IGNATZ (Dilbeek)
14-12 Michelle DAVID and The GOSPEL SESSIONS (Gent)
14-12 Charles HAYWARD + LE JOUR DU SEIGNEUR + ZE ZORGS + JEAN D.L. (Bruxelles)
14-12 WHISPERING SONS + MUGWUMP (Gent)
14-12 Trixie WHITLEY (Merksem) **ANNULÉ**
14-12 HOOVERPHONIC (Liège)
14-12 NITS (Leuven)
14-12 PORTLAND (Hasselt)
15-12 THE CROWN (Chapelle-lez-Herlaimont)
15-12 EL HASSAN CHATAR TRIO (Liège)
15-12 Anthony JOSEPH (Bruxelles)
15-12 Milo MESKENS + Julie BENWA (Borgerhout)
15-12 DEWOLFF + RRRAGS (Bruxelles)
15-12 Charlotte GAINSBOURG (Bruxelles)
15-12 BLAUDZUN (Leuven)
15-12 PORTLAND (Brugge)
15-12 NITS (Liège)
16-12 CLUTCH + The INSPECTOR CLUZO + The PICTUREBOOKS (Bruxelles)
16-12 RIVE (Bruxelles) **REPORTÉ**
16-12 FENG SUAVE (Gent)
17-12 Bent VAN LOOY + Tim KNOL (Bruxelles)
17-12 TASHI WADA GROUP featuring Julia HOLTER and Corey FOGEL (Bruxelles)
17-12 Jasper STEVERLINCK (Bruxelles)
18-12 FLORENCE (Liège)
18-12 Douglas FIRS + PITOU (Bruxelles)
18-12 Bent VAN LOOY + Tim KNOL (Gent)
18-12 ALTIN GUN + PHOENICIAN DRIVE (Gent)

Mois en cours:
Décembre 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 


Anniversaires

  • Willie Mae Thornton (1926)
  • McCoy Tyner (1938)
  • David Gates (1940)
  • Brenda Mae Tarpley (1944)
  • Jermaine Jackson (1954)
  • Nikki Sixx (1958)
  • †Sam Cooke (1964)
  • Justin Currie (1964)
  • †Ravi Shankar (2012)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 172 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
115 708 648
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


EL YUNQUE - Hi ho mark
/ paru le 16-11-2018 /

Ne vous fiez pas au nom hispanique, El Yunque n'est pas un groupe mexicain, espagnol ou portoricain (comme le nom de la forêt El Yunque qui occupe une partie de cette île semble le suggérer), mais c'est un groupe on ne peut plus belge. Formé à Hasselt, ce combo est composé de musiciens facétieux qui aiment à se donner des surnoms incompréhensibles. Ainsi, Giel Cromphout (guitare et chant) est aussi appelé Gaarsk Crxtenyiop, Kasper De Sutter (guitare et chant) vous répondra si vous l'appelez Kcurxedkx CeCduwlwp, Jules Jordens (batterie et chant), a choisi le sobriquet de Jxplne Jduxrnke et Mattias Jonniaux (batterie) est aussi connu sous le nom de Mephecunlephef. On l'aura compris, nous avons affaire ici à un gang de tourmentés, d'imaginatifs débordants et de fabricants de sonorités décalées.

El Yunque donne effectivement volontiers dans un post-rock trouble, un noise-rock alambiqué et un post-punk obsédé. Le groupe a déjà commis plusieurs méfaits sonores, comme l'EP « E.Y. » (2014), un premier album « Baskenland » (2016), un deuxième album « Boxes » (2017) avant de venir chatouiller à nouveau les doigts de pied de la société bien-pensante avec ce troisième effort « Hi ho mark ». L'évolution musicale du groupe est palpable au cours de cette série d'albums. Au temps du premier EP, El Yunque s'abîme dans une puissante démonstration noise, avec guitares distordues, rythmique épaisse et hurlements de damné, un truc pas éloigné du Dillinger Escape Plan (« Kabelsdraad »). Même limonade sur le premier album, avec certains titres de l'EP revus et corrigés (« Reine reprise », « Kabelsdraad », passé de 11 à 19 minutes). Cependant, on sent une atténuation de la violence sur certains titres, qui font déjà la transition vers les disques à venir (« Noztechtransch », « Natwoord », « Druimte »). Les choses se compliquent tout en s'affinant sur « Boxes », qui arrive à exprimer le drame sombre habitant les gens d'El Yunque avec d'autres moyens (« Scottie Pippen », « Tired of dressing like a girl », « Deer », « Cinder », « Michael Jordan », « Dog park »).

« Hi ho mark » constitue encore une étape supplémentaire dans le parcours musical d'El Yunque, qui devient au fil du temps de plus en plus expérimental. Le groupe explore ici des arcanes plus complexes, confinant au art rock ou à la dark wave (« Siri, please »). Les paroles volontiers dérisoires ne cachent pas un certain humour pince-sans-rire. Il règne dans cet album un aspect un peu décousu, tant la diversité des ambiances pesant sur les titres désarçonne quelque peu l'auditeur dans ses premières écoutes. La mélancolie (« Sword beach ») le dispute à l'angoisse (« Earily ») et ces confrontations sont parfois tranchées par l'absurde (« De milo » et sa fin dialoguée assez marrante). El Yunque se paie aussi le luxe d'un morceau de new wave rappé (ou de rap new wave, comme on veut) d'une neurasthénie invincible, se terminant dans d'épaisses nuées électroniques d'où rien ne semble pouvoir revenir. Le dernier morceau « Hi ho mark » résume l'ambiance décadente et désabusée de cet album avec des crissements noise rock soutenant des litanies parlées d'un chanteur devenu fou.

Pas forcément très facile d'accès au premier abord, ce nouvel album d'El Yunque doit être envisagé à la lumière des disques précédents du groupe. On y distingue une évolution nette qui laisse à penser qu'El Yunque est un des groupes très imaginatifs de la scène post-rock belge. A suivre, donc.

François Becquart
Pays: BE
Sentimental Records
Sortie: 2018/10/12


Lu: 213
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 108
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium