Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 524
7 derniers jours:
News en vrac : volume 521
30 derniers jours:
News en vrac : volume 514

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 11-12-2018
› SOLDOUT + DC SALAS (Bruxelles)
› PORTLAND (Leuven)
› MGMT + Matthew DEAR (Antwerpen)
› DELGRES + LES FILLES DE ILLIGHADAD (Bruxelles)
› Miya FOLICK (Bruxelles)
› PAINT + O.S.H. (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
12-12 GREAT LAKE SWIMMERS + ASTRONAUTE (Hasselt)
12-12 BILLIONS OF COMRADES (Bruxelles)
12-12 Tsar B + MEDS (Gent)
13-12 NITS (Sint-Niklaas)
13-12 BLACK CAT BISCUIT (Hasselt)
13-12 A BURIAL AT SEA + WE STOOD LIKE KINGS (Bruxelles)
13-12 BJ NILSEN (Bruxelles)
13-12 JEANNE ADDED + TRIPODE (Bruxelles)
13-12 Noa LEE (Borgerhout)
13-12 SHAME + SORRY (Bruxelles)
14-12 VANDENBERG’S MOONKINGS + SCARVED (Vosselaar)
14-12 SHEPPARD (Bruxelles)
14-12 Charlotte GAINSBOURG (Antwerpen)
14-12 FLYING HORSEMAN + IGNATZ (Dilbeek)
14-12 Michelle DAVID and The GOSPEL SESSIONS (Gent)
14-12 Charles HAYWARD + LE JOUR DU SEIGNEUR + ZE ZORGS + JEAN D.L. (Bruxelles)
14-12 WHISPERING SONS + MUGWUMP (Gent)
14-12 Trixie WHITLEY (Merksem) **ANNULÉ**
14-12 HOOVERPHONIC (Liège)
14-12 NITS (Leuven)
14-12 PORTLAND (Hasselt)
15-12 THE CROWN (Chapelle-lez-Herlaimont)
15-12 EL HASSAN CHATAR TRIO (Liège)
15-12 Anthony JOSEPH (Bruxelles)
15-12 Milo MESKENS + Julie BENWA (Borgerhout)
15-12 DEWOLFF + RRRAGS (Bruxelles)
15-12 Charlotte GAINSBOURG (Bruxelles)
15-12 BLAUDZUN (Leuven)
15-12 PORTLAND (Brugge)
15-12 NITS (Liège)
16-12 CLUTCH + The INSPECTOR CLUZO + The PICTUREBOOKS (Bruxelles)
16-12 RIVE (Bruxelles) **REPORTÉ**
16-12 FENG SUAVE (Gent)
17-12 Bent VAN LOOY + Tim KNOL (Bruxelles)
17-12 TASHI WADA GROUP featuring Julia HOLTER and Corey FOGEL (Bruxelles)
17-12 Jasper STEVERLINCK (Bruxelles)
18-12 FLORENCE (Liège)
18-12 Douglas FIRS + PITOU (Bruxelles)
18-12 Bent VAN LOOY + Tim KNOL (Gent)
18-12 ALTIN GUN + PHOENICIAN DRIVE (Gent)

Mois en cours:
Décembre 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 


Anniversaires

  • Willie Mae Thornton (1926)
  • McCoy Tyner (1938)
  • David Gates (1940)
  • Brenda Mae Tarpley (1944)
  • Jermaine Jackson (1954)
  • Nikki Sixx (1958)
  • †Sam Cooke (1964)
  • Justin Currie (1964)
  • †Ravi Shankar (2012)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 166 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
115 708 365
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


SEVENTH WONDER - Tiara
/ paru le 17-11-2018 /

Il aura fallu attendre huit longues années avant d'entendre parler à nouveau de Seventh Wonder, groupe de metal progressif suédois qui avait séduit le public et la critique avec ses albums « Become » (2005), "Waiting in the wings" (2006), "Mercy falls" (2008) et "The great escape" (2010). Depuis lors, on n'avait plus trop de nouvelles et on se demandait ce que pouvaient fabriquer Andreas Blomqvist (basse), Johan Liefvendahl (guitare), Johnny Sandin (batterie), Andreas Söderin (claviers) et Tommy Karevik (chant). Etaient-ils partis dans une retraite monastique au Tibet? Avaient-ils repris des études de psychologie ou de physique quantique? Ou réparer de vieilles motos? Elever des enfants? Organiser des filières de recrutement de Daesh en Syrie? On ne sait pas. Si, on sait pour quelques-uns des membres. A commencer par le batteur Johnny Sandrin qui est tout simplement parti en 2011 et a été remplacé par Stefan Norgren. On a également vu que l'excellent chanteur Tommy Karevik avait passé cinq ans chez Kamelot. Mais le bon Tommy a préféré retourner tout de suite vers Seventh Wonder quand le temps d'un nouvel album était venu, ce qui est tout à son honneur.

C'est donc un groupe qui a su résister aux mauvais génies de l'oisiveté qui revient ici sur le devant de la scène prog metal avec ce nouvel album « Tiara », qui sort sur le label Frontiers, avec qui le groupe a signé en 2016. Sans surprise, Seventh Wonder renoue avec son style de prédilection, un métal mélodique et progressif qui lorgne également du côté du hard rock FM et de l'AOR. La voix de Tommy Karevik est toujours aussi présente et impressionnante, entre Joey Tempest d'Europe et Joe Lynn Turner (ex-Rainbow). On retrouve aussi les lignes de basse extraordinaires d'Andras Blomqvist, qui structure les morceaux de son jeu souple. Du point de vue des compositions, les gens de Seventh Wonder ont fait un boulot princier, élaborant un album concept ambitieux, qui brille par de longs morceaux et une suite « Farewell » qui tient en trois parties et qui occupe le centre de l'album.

Nous sommes donc tenus en haleine par une suite gagnante de grands morceaux à l'ampleur sonore colossale, comme « Arrival », « The everones », l'impressionnant « Dream machines », « Against the grain », « Victorious » et bien sûr le suite « Farewell ». L'album est costaud mais il est aussi assez long, offrant 70 minutes pour treize morceaux. Le risque est donc grand de perdre un peu de souffle au fur et à mesure de l'avancée. Ce risque se réalise malheureusement vers la dernière partie de l'album, où on sent déjà un petit changement d'atmosphère avec le morceau « The truth ». C'est avec « By the light of the funeral pyres » que les choses se tournent vers davantage de power metal, ponctué de quelques petites fautes de goût (comme ce petit son de clavier nasillard joué à toutes vitesses sur les vingt premières secondes de « By the light of funeral pyres »). « Damnation below » et « Exhale » sont un peu plus maniérés, avec surenchère de circonvolutions guitaristiques et chant plus hâbleur.

Un petit quart d'heure de moins n'aurait pas été de trop sur ce disque qui reste néanmoins très impressionnant et qui enchantera les fans de Seventh Wonder qui attendaient le retour de leurs héros depuis si longtemps. Ce groupe reste toujours une alternative intéressante pour ceux qui ont trop écouté leurs albums de Dream Threater ou de Porcupine Tree.

François Becquart
Pays: SE
Frontiers Records
Sortie: 2018/10/12


Lu: 223
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 102
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium