OVERHEAD – Haydenspark

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Rien de nouveau concernant le groupe finlandais Overhead depuis 2012 et ma précédente chronique concernant l’album « Of Sun and Moon » sorti chez PPR avec à l’époque, un ressenti mitigé sur un album moins progressif il me semble et moins imprégné de l’empreinte caractéristique du groupe emmené par Alex et Jaako. C’est d’ailleurs ce dernier qui nous a contacté via mon collègue Michel pour nous avertir de la sortie imminente d’un nouvel opus prévu pour novembre. Votre serviteur n’a bien sûr pas hésité une seconde et a demandé à nos amis finlandais de lui envoyer un exemplaire du futur précieux, reçu très rapidement à la maison et rapidement placé dans le lecteur de voiture pour se rendre tout de suite compte, qu’Overhead est bel et bien de retour avec un grand album !

L’équipe de base est toujours bien en place avec le charismatique chanteur et flûtiste Alex Keskitalo, le fougueux guitariste Jakko Kettunen (je dirais même excellent guitariste qui s’occupe aussi d’une partie des lignes basse et des claviers) et une section rythmique emmenée par Ville Sjöblom (batterie, percussions et saxophone) et Janne Pykkönen (basse et claviers). On ne change pas une…qui gagne et c’est amplement fondé comme choix car, les choses partent rapidement dans les tours avec une musique qui me rappelle immédiatement le coup de patte de la formation avec par exemple, le judicieux mélange des guitares électrique/acoustique ou le chant expressif d’Alex, le tout dans un morceau tout de suite entraînant et bien en phase avec le style Overhead ! C’est rock et cela ne manque pas de punch ou de groove avec bien sûr, un premier solo de Jakko qui se fraye un passage à travers une batterie percutante, qui rythme une première composition bien réussie. Notons que les guitares de Jakko jouent comme toujours sur divers registres à la fois rock, métal ou acoustique, ce qui apporte ici une première preuve que les Finlandais sont bel et bien revenus aux affaires, idem pour le chant d’Alex qui reste marquant et singulier…reconnaissable entre tous. Voilà qui est de bonne augure après seulement deux morceaux qui montrent un groupe revenu au sommet de son art en proposant, un rock-progressif teinté de passages métalliques et pêchus mais aussi, des moments plus posés où l’on verse plutôt vers le côté acoustique de la chose.

Autre caractéristique retrouvée la puissance donnée au travail vocal qui sous forme de chœurs, envahit tout l’espace sonore comme aussi un passage hispanique de la guitare acoustique (magnifique travail qui montre une fois de plus le potentiel technique de Jakko) et enfin, cette fabuleuse flûte qui reste également l’une des marques de fabrique des Finlandais. En fait tout l’album s’écoute d’une seule traite car le plaisir de découvrir la suite ne peut en aucun cas être escamotée, impossible de pousser sur le bouton d’arrêt de votre lecteur-CD tellement on est rapidement comme hypnotisé par la musique d’Overhead qui montre au sein de la plage titulaire tout le savoir-faire de la formation avec par exemple, cette magnifique intro aux synthés qui fait corps avec les grandes formations anglo-saxonnes de néo-prog ! Idem pour la suite temporisée où orgue et voix lancent ensuite une batterie appuyée et un thème musical attrayant pour une composition des plus abouties.

Que dire d’autre si ce n’est de vivement vous encourager à écouter et vous procurer cette excellente galette qui comme je l’ai dit dès le début signe je pense, un véritable come-back pour le groupe finlandais que j’espère revoir un jour sur scène, en souvenir des deux excellents concerts qu’ils avaient donnés à l’époque au Spirit of 66 de Verviers. Amis progueux voilà un opus à saisir de toute urgence !

NB : Ajoutons encore une très belle pochette pour accompagner cet excellent album.

Overhead Le Facebook

Overhead « Haydenspark » trailer

Pays: FI
Autoproduction OHCD05
Sortie: 2018/11/15

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!