GHINZU : Interview exclusive à 3 jours de Forest National

0 Participations


A quelques jours de l’événement, Ghinzu nous a accordé une interview. John Stargasm pas joignable car à l’étranger, c’est le bassiste du groupe, Mika, qui, joint par téléphone dans l’intimité de son appartement, a répondu à nos questions. Conversation sur un ton bon enfant, même si attentif à ce qui se dit autour de la vie du groupe, le musicien n’a pas hésité à me rappeler par quelques propos, le dernier article fort mitigé que Music in Belgium avait réservé au concert de Paris Zénith. Music in Belgium : Bonjour Mika, tout baigne à 4 jours de l’événement ?

Mika : Oui, c’est le cas de le dire, je suis dans ma salle de bains. Mais plus sérieux, je ne stresse pas trop. Pas encore trop, là, aujourd’hui. On verra samedi à trois minutes de l’entrée en scène. C’est plus dans ma nature.

MiB : Mer calme pour naviguer vers le paquebot mythique de Forest National alors ?

Mika : Mythique, c’est le mot. La première fois que j’ai été au concert de ma vie, c’était là et pour voir Peter Gabriel en plus. On est tous dans le groupe à avoir un grand moment de musique de notre adolescence, de notre enfance même, lié à cet endroit. En Belgique, FN est la salle qui est la plus prestigieuse. Il faut dire qu’elle a une Histoire. Mais pour le moment, ça va, mer calme en effet.

MiB : Cela n’affiche pas encore complet…

Mika : Mais on y est presque ! La semaine dernière, 5.000 tickets étaient déjà vendus et pour des raisons de sécurité, l’organisation arrêtera la vente au 6.000e spectateur.


MiB : Peut-on espérer un show mythique ?

Mika : Tu sais, en Belgique, les moyens sont limités. A moins de gagner au lotto, ou d’avoir un label qui libère les budgets colossaux nécessaires, et ça ce n’est plus dans l’ère du temps, je ne vois pas comment nous pourrions faire. Grand écran, effets spéciaux spatiaux, toutes ces choses qui font la magie des concerts de Flaming Lips par exemple, ce n’est pas à notre portée pour l’instant. D’aucun groupe belge actuel, tout court.

MiB : Pas de surprise pour samedi ? Il y aura une cerise sur le gâteau quand même ?

Mika : Je ne sais pas. Et puis surtout, même s’il y en a une, je ne te le dirai pas. Surprise tu disais ! Tu verras bien ! Tu seras plus content qu’à Paris !

MiB : J’espère, car la fête sans surprise, on a vu au Zénith (voir notre
compte-rendu
), dans les grandes salles ce n’est pas vraiment cela parfois.

Mika : Oui, j’ai lu ton article assez critique. Moi j’ai trouvé cela super mais il est vrai que deux musiciens du groupe ont eu des problèmes techniques et n’ont pas un bon souvenir de cette date.

MiB : Oui, la technique, mais niveau scène, cela restait banal.

Mika : Peut-être, mais comme je disais, faute de gros moyens pour le visuel, on dirige notre énergie sur la musique. Il est plus important que le groupe se sente bien sur scène pour faire passer cette musique justement. Quand on est tous dans de bonnes conditions, c’est le cas.
Et puis on ne pourra pas constamment faire des salles de 5.000 personnes car en Belgique, c’est limité. En France, il y a des Zénith dans pas mal de villes mais on ne les remplirait pas partout non plus. Notre objectif immédiat sera plus dirigé sur des salles de 1.000 à 2.000 personnes. Dans ces endroits, la relation avec le public est plus « musicale ».

MiB : Je confirme. A Leuven Het Depot, votre concert était bien plus brillant que 15 jours auparavant. Comme quoi, même si c’est le même film, le voir en Blu-ray ou au drive-in, cela n’est pas pareil.

Mika : Quand tu parles de plein air, les festivals d’été sont dans notre programme aussi. Et ceux-ci commencent dès avril en France. Cela fait pas mal de pain sur la planche.

MiB : On parle de l’Angleterre dans la presse (ndr Télémoustique n° 4382 du 20/01/10), je dois réserver mon billet Eurostar ? Ou cela reste une rumeur ?

Mika : J’aimerai bien que cela se concrétise ! Mais tout cela est entre les mains de la maison de disque. Nous, moi, les musiciens, on est plus concentré sur la musique. Mais, bien sûr, Londres, ce sera avec plaisir. Cette année ou l’année prochaine ! Quelle importance ! L’intérêt est d’y aller pour faire de bonnes choses.

MiB : Comme à Forest ce samedi ?

Mika : Comme à Forest samedi !

MiB : A samedi, et encore merci Mika.

Mika : C’était un plaisir, à samedi.

Photo © 2010 Simon Degossely

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :