Menace sur nos festivals

0 Participations

La proposition du gouvernement belge d’autoriser la police à facturer ses prestations (circulation, maintien de l’ordre) aux organisateurs d’événements (sportifs, musicaux, …) fait planer une crainte certaine sur la survie de nos festivals. Parmi les plus connus dans le milieu musical, Herman SCHUEREMANS, promoteur entre autres choses du festival rock de WERCHTER, doit se sentir mal en apprenant la nouvelle.

En effet, le bourgmestre de Rotselaar, la commune qui accueille le WERCHTER, estime le coût des prestations policières à 500.000 Euros !

Tout ça pour assurer des missions dites de “Service Public”… Sale coup pour la culture. Surtout quand on sait que le bourgmestre de Liège a dores et déjà annoncé qu’il se refusera à facturer (l’énorme) déploiement policier aux matches du Standard.

Du pain et des jeux…

FoxBoy,

(Michel Wiket)

3 pensées sur “Menace sur nos festivals

  • janvier 20, 2003 à 18:12
    Permalink

    Si Willy DEMEYER (Bourgmestre de Liège) décide de faire ce beau geste pour le Football, peut-être qu’il serait aussi d’accord pour accueillir le Festival Rock sur notre territoire Wallon !!

    D’après l’interview de l’organisateur, il est décidé à partir pour l’étranger ou pour une grosse ville de Wallonie.

    Sachant que Liège aimerait avoir un plus au niveau musical (projet de construction d’une méga-salle de concert sur l’ancien site de l’Hopital de Bavière), ce serait l’occasion de redorer le blason de la Cité Ardente et d’accepter un grand frère pour notre Festival de Nandrin.

    On a le droit de rêver (quoique… les Elections approchent !!!).

    DOMY

  • janvier 21, 2003 à 11:43
    Permalink

    Je trouve cela malheureux ke les services publics ne fassent pas leurs boulot,j’ai des amis ki viennent d’italie pour aller au festival de Werchter.

    honteux, tout simplement honteux

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :