Les 15 Reasons reviennent en force

0 Participations


Après un premier concert “new line-up” jugé assez moyen, une semaine plus tôt à Bruxelles, le groupe était bien décidé à faire parler la poudre pour sa participation à la première édition du Chief Meeting Festival de Chièvres. Pour sa première édition, cet événement a réussi à drainer pas mal de groupes qui tournent régulièrement dans la région, ainsi que des noms plus connus, tel les très old school Do Or Die ou encore Set The Tone et in Quest. Malheureusement dans l’impossibilité d’assister à l’entièreté du festival, je me suis concentré sur la prestation de 15 Reasons. En effet, leur actualité a été pas mal bousculée ces derniers temps, et je voulais voir l’influence de ces événements sur leur style et la qualité de leur jeu.

Revenons sur les chamboulements survenus au groupe depuis que je les ai vus à
Leuze-En-Hainaut
avec mon encyclopédie du métal, j’ai nommé le bienheureux Mich… Tout d’abord, Greg (chant) a laissé sa place à Julie, qui venait de quitter Draw Me A Cow. Jusque-là, ça va, on arrive à suivre. Ça se corse ensuite quand Julie et VinZzz (basse), heureux couple et parents épanouis à la ville se voient proposer et acceptent une expatriation aux États-Unis alors que les enregistrements du nouvel album sont déjà bien avancés. Pas trop de solutions si ce n’est les remplacer fissa, ce qui a été fait, c’est ainsi que David a repris la basse et Gunther le chant. Ce dernier n’est pas un inconnu, il a déjà officié dans plusieurs groupes dont Damn Your Idols, Massa ou encore Massif. Arrivé dans le line up de 15 Reasons, il s’est empressé d’enregistrer les vocaux tout en les réorchestrant par rapport à ce que le combo avait déjà en tête. Tout ceci augure un changement de style que je suis impatient de juger sur pièce.


Sur scène, David est plus effacé que son prédécesseur, et reste en retrait par rapport aux deux frontmen. Valéry (guitare) est toujours aussi expressif et communicatif, mais il doit dorénavant composer avec la présence de Gunther qui se la joue très hard core old school. Le gaillard a une chouette présence et une terrible voix, ce qui ne gâche rien. C’est d’ailleurs dorénavant à deux que les interventions entre les titres se font.

Musicalement, le style se détache des influences nu-métal qui constituaient la toile de fond de leurs compositions pour se rapprocher d’un style plus old school. Perso, je préfère cette évolution. Un seul point commun me relie à Mich : le nu-métal, j’aime moyen, et seulement à petites doses. Là, c’est une tornade bourrée d’énergie qui a envahi la scène du Chief Meeting Festival durant 40 minutes. Titres du premier album réarrangés et nouvelles compos se marient à merveille sur scène. Fred (batterie) tape toujours aussi fort sur ses fûts, Valéry fait hurler sa guitare, le discret David n’oublie pas de torturer sa basse et l’ami Gunther nous fait découvrir une palette vocale aussi large que celle de Greg.


Après quelques festivals de l’ampleur de celui-ci, le groupe se cherche des avant-premières qui puissent les faire connaître d’un plus large public, ce qui ne devrait pas trop poser de problèmes, vu les qualités des gaillards.

Un regard sur leur
myspace
nous apprend qu’ils seront le 13 novembre au Rock Sound Festival à Ormeignies et le 10 décembre au Magasin 4 à Bruxelles. Nul doute que je serai là, au moins pour la date bruxelloise !

Les autres photos de
15 Reasons

Photos © 2010 Bernard Hulet

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :