STREAM OF PASSION enflamme le Spirit sous un flux de passion

0 Participations


Le dernier concert pour cette année de Stream of Passion était pour le Spirit of 66 ce samedi 11 décembre 2010, salle que le band mexicano-hollandais connaît fort bien et apprécie encore mieux, comme l’a déclaré sa talentueuse chanteuse Marcela Bovio en début de set, « une salle que Stream of Passion adore, qui représente quelque chose de particulier pour le groupe et qui procure des special vibes ». Tant mieux pour nous tant ces vibrations positives étaient largement partagées ce samedi, Marcela, Johann et leurs trois acolytes nous ayant gratifié d’un concert de haut niveau. Après une courte intro, le set démarre vers 21h30 avec « The art of loss », suivi par 2 autres titres issus de leur dernier album, « The flame within ». Si le band a l’air d’être en top forme, le son n’est pas excellent et paraît plat, ne rendant pas justice à la force de ces morceaux, les guitares étant un peu noyées dans l’ensemble. Heureusement, cela s’améliore ensuite et dès « Passion », on retrouve le Stream Of Passion que l’on connaît, bien en place, offrant un métal puissant et mélodique. Le groupe a gagné en cohésion et en présence scénique par rapport au dernier concert auquel j’avais assisté (Spirit, avril 2008), avant que ne paraisse leur dernier album.


Marcela Bovio, charismatique et absolument charmante, fait montre d’une présence scénique peu commune et chante divinement bien, dans un registre qui lui est propre. Les 2 titres qui suivent, « When you hurt me the most » et « My Leader », le démontrent facilement : une voix reconnaissable entre mille, capable de chanter avec relief des morceaux calmes ou hard, une voix qui donne à Stream Of Passion sa personnalité propre, qui lui assure une place à part dans le paysage des Female Metal Bands, bien différente de celle des Nightwish, Within Temptation et autres Epica. Cela dit, la force de Stream Of Passion réside aussi dans le talent des autres membres, le claviériste Jeffrey Revet ajoutant à une technique consommée une inspiration et un feeling de haut niveau, tant dans ses interventions au piano que dans celles plus symphoniques. Johan Van Stratum, seul membre d’origine avec Marcela et à ce titre un des piliers de Stream Of Passion, est quant à lui un excellent bassiste et un performer doublé d’un showman très efficace.

Les deux guitaristes ne sont évidemment pas en reste, Eric Hazebroeck assurant de son côté la rythmique et Stefan Schultz les soli. Succéder à la paire LucassenLinstruth (qui fut contactée en 2007 par Christofer Johnsson de Therion pour intégrer son groupe, mais qui a rejoint Lucassen dont elle est devenue depuis le manager et la compagne) du Stream Of Passion MK1 n’est pas chose aisée et pourtant ils ont relevé le challenge avec brio, offrant des rythmiques d’acier et des soli travaillés. Bien sûr, d’aucuns pourraient regretter que les accords joués soient souvent les mêmes pour les deux guitaristes, alors même qu’ils pourraient enrichir la musicalité de l’ensemble en jouant des accords différents et complémentaires, tels que le pratiquent les bands twin guitars, comme Wishbone Ash ou Thin Lizzy, mais c’est oublier dès lors que jouer des accords identiques avec deux guitares donne une ampleur et une profondeur au son général qui en multiplie la puissance, composante essentielle et primordiale du métal. Puissance à laquelle le batteur Martijn Peters fait d’ailleurs honneur en prodiguant un jeu énergique et plus fin qu’il n’y paraît de prime abord. On a noté qu’aucune choriste n’était présente et que les choeurs étaient samplés ou reproduits grâce à un moyen d’effets activés depuis la scène ou la sono, seul point que l’on peut regretter, les parties vocales communes de Marcela et de sa sœur Diana lors des tournées 2005, 2006 et 2007 relevant de l’orfèvrerie la plus fine et brillant avec éclat.


« Calliopeia » est le second titre joué ce soir qui soit tiré du premier album «
Embrace the storm
»
et un classique du répertoire de Stream Of Passion, avec un riff bien « ayreonien » et une ligne au piano tout à fait particulière. Viennent ensuite le délicat « Run away » puis « Games we play », très enlevé, dans lequel brille une nouvelle fois de tous ses feux le talent vocal de Marcela. Le band jouera en tout 12 morceaux sur les 14 que compte son 2e album et 6 du précédent. Le quarté final alignera les excellents « Deceiver », « Out in the real world » (imparable), « A part of you » qui figure sur « The flame within » et qui mettra tout le monde d’accord sur cette version, et enfin « Haunted », le titre préféré de Marcela sur « Embrace the storm ». En rappel, le splendide « Nostalgia », exécuté et magnifié par le seul duo Marcela et Jeffrey au piano, toujours d’une rare sensibilité et chanté en espagnol, ainsi que les très mélodieux « Street Spirit » et « The endless night ».

3 ans après une crise importante qui a vu partir 3 de ses membres, et non des moindres, Stream of Passion a mué avec bonheur vers une identité plus homogène et a démontré que l’avenir leur appartient. Marcela a déclaré durant le set qu’un nouvel album devrait paraître vers le mois d’avril 2011 et Johan nous a laissé entendre lors du meet and greet que cet album serait plus powerful que le dernier. Ce groupe a tout pour lui : de très bons musiciens, une chanteuse unique, des compositions fortes et mélodieuses, une présence scénique parfaite, une personnalité attachante, une réelle communication avec son public et un respect inné de ce dernier qui le lui rend bien (les meet & greet sont chaque fois un pur moment d’enchantement, avec une vraie disponibilité de leur part pour leurs fans). Puisse le succès emmener bientôt Stream Of Passion à la hauteur de leur immense talent, de leur potentiel et de leur ambition, et décrocher une popularité égale à celle des Within Temptation et Nightwish. Ils le méritent amplement.

Ce dimanche, sur Facebook, Marcela a écrit « Thanks Verviers for a wonderful last show of 2010! You made it special! We’ll be enjoying your beer and chocolate gifts », cadeaux remis par un fan au groupe.

Setlist :

  1. Intro
  2. Art of loss
  3. Now or never
  4. In the end
  5. Passion
  6. When you hurt me the most
  7. My leader
  8. Calliopeia
  9. Run Away
  10. Games we play
  11. Burn my pain
  12. Far and apart
  13. Deceiver
  14. Out in the real world
  15. A part of you
  16. Nostalgia (rappel)
  17. Street Spirit (cover Radiohead) (rappel)
  18. The endless night (rappel)

Les autres photos de
Stream Of Passion

Photos © 2010 Hugues Timmermans

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :