Y en a un peu plus, je vous le mets quand même ? MOPA à Valenciennes

0 Participations


Deux jours à peine après avoir conquis Liège, et le lendemain d’un concert au Luxembourg qui les a réconciliés avec le public germanophone, My Own Private Alaska repassait par Valenciennes avant de prendre un repos bien mérité. Alors que l’Escalier de Liège est une arrière-salle de café, Les Nymphéas peuvent accueillir un public nettement plus nombreux. Hormis l’Aéronef de Lille, c’est toujours dans des petites salles que j’ai eu l’occasion de voir MOPA se produire, c’est donc avec impatience que je me suis précipité à Valenciennes quand j’ai reçu confirmation de mon invitation.


Si le set joué ce soir est identique à celui vu deux jours plus tôt, quelle différence de prestation. Le décor, tout d’abord : les toiles de Yohan ont fait leur retour sur scène pour mon plus grand plaisir. La lumière, ensuite : puissante, bien que fortement à contre-jour, comme en témoignent nos photos. Et le son ! Si le son était excellent à Liège, ce soir, il est cristallin. Les envolées de Milka ont une puissance que je n’avais jamais entendue, et quand Tristan oublie de se concentrer sur son piano tant la transe l’envahit, ça ne pardonne pas, ça s’entend. Heureusement pour le public, ce n’est arrivé que deux fois au long du concert.


Milka ne reste plus assis durant tout le concert depuis un certain temps. Il trouve ce soir l’espace nécessaire à se déplacer, tantôt vers Yohan, tantôt vers Tristan. À un triste sire qui lui crie préférer Gogol 1er, Milka dédie « Just Like You And I » et la conclut en lui donnant une claque sur la tête avec son micro. L’énergumène en restera sans voix.

Une prestation qui prend aux tripes, comme My Own Private Alaska en a le secret, mais dans une salle qui lui donne toute la mesure de s’épanouir. Que demander de plus ? Mon brave métalleux à mes côtés ? N’y rêve même pas, Bernie…

Les autres photos de

My Own Private Alaska

Photos © 2010 Bernard Hulet

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :