THE CULT destroys AB

0 Participations


Ils ont décidé de ne plus sortir d’albums avec une maison de disque, préférant passer par leur site en mettant en vente des titres au fur et à mesure accompagnés de films ou clips, et portant le nom de “Capsules”. Néanmoins, ils continuent heureusement de tourner, et les revoir à l’AB était une occasion à ne pas manquer. The Cult a eu des hauts et des bas, et touché les deux extrêmes, succès et décadence. Querelles, drogues, prises de tête, splits, réunions, re-splits, re-réunions… N’empêche, depuis le début des années ’80 le groupe mené par Ian Astbury et Billy Duffy fait partie des incontournables. Leur album “Sonic Temple” est un “must-have”, et à l’époque ou MTV passait encore de la musique à la TV, on pouvait les voir très souvent.

Pour cette mini-tournée “Destroy Europe”, ils sont accompagnés de Masters Of Reality, groupe que j’ai malheureusement manqué vu une arrivée tardive à Bruxelles. L’entrée sur scène s’est fait avec un de leurs titres les plus récents, “Everyman and Woman Is A Star”, immédiatement suivi de l’incontournable “Rain” et de “Horse nation”.


La tension allait encore monter d’un cran avec “Sweet Soul Sister” et l’excellent “White”. Venait ensuite un titre moins connu mais d’une émotion rare, “The Saints Are Down” issu de l’album “The Cult” (1994). Le groupe prenait du plaisir à partager cette soirée avec son public et ils le faisaient savoir. Attitude amicale et très sympathique de la part d’Astbury et ses comparses. Billy Duffy, quant à lui, est probablement un des guitaristes de rock les plus sous-estimés. Son talent mélodique habille vraiment les chansons et le voir à l’oeuvre est un vrai plaisir.

Sur la setlist se trouvaient également le très posé et sombre “Embers”, l’énergique “War (The Process)”, ou le rock’n roll de “Wild Flower”. Pour terminer le set, “She Sells Sanctuary” et “Love Removal Machine”.


Mais le public en voulait encore et c’est avec “Rise” et son son bien plus lourd et métal que le groupe et remonté sur scène. S’ensuivit “Spiritwalker” et une magnifique reprise des Doors, “Break On Through”.

Un très bon concert, une ambiance conviviale, un groupe à voir et à revoir, à la prochaine !

Les autres photos de

Masters Of Reality
|
The Cult

Photos © 2011 Aurore Belot

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :