PPM Fest 2011 : Antonio nous fait le topo !

0 Participations


La seconde édition du Power Prog & Metal Fest de Mons approche à grands pas. Il est donc grand temps de faire le point avec Antonio ‘Tony’ Carlino, l’homme sans qui tout cela n’aurait pas été possible. Music In Belgium: Peux-tu nous faire le topo sur la première édition du PPM Fest ? Était-ce une réussite ? Attendais-tu mieux, pire ou autre chose de cette première expérience ?

Antonio Carlino: Je crois que l’on peut dire que c’était une réussite puisque le public et les groupes paraissaient enchantés. Nous n’avons eu aucun retard sur le timing et aucun souci technique, ce qui je crois, est assez rare pour une première, surtout avec autant de groupes. Toutefois, même si le public était nombreux, il restait un bon millier de places disponibles. Si nous les avions vendues, cela nous aurait sans doute permis de ne pas subir de pertes financières. Je m’attendais à plus de soutien des gens de la région qui ne nous ont pas vraiment suivis, alors que nos amis Flamands, Français et autres (comme des Sud-Coréens, par exemple) avaient fait le déplacement.

MiB: Comment se passent les préparatifs de la prochaine édition ? Est-ce plus facile d’organiser un second festival ? Le succès du premier t’a-t-il ouvert des portes qui t’avaient été fermées la première fois ?

AC: Tout se passe plutôt bien. Certaines choses sont plus faciles puisque nous sommes déjà passés par là. Mais la difficulté cette année sera de gérer tous ces ‘gros’ groupes. L’année dernière, Scorpions était le seul ‘big band’. Ce n’est pas le cas cette année, car nous avons quand même Europe, Hammerfall, et Edguy. Il est clair que c’est plus simple au point de vue de l’organisation. Pas mal de choses sont déjà en place et nous sommes désormais crédibles auprès des gros tourneurs. Mais il reste encore à convaincre les sponsors car ces derniers ne sont toujours pas suffisamment présents.

MiB: Qu’est-ce qui t’a donné l’idée de faire venir Europe au PPM Fest ? Crois-tu que ce groupe pourra attirer un public aussi conséquent que ne l’a fait Scorpions ?

AC: L’idée, comme l’année dernière, est d’ouvrir le PPM Fest à un public plus large, qui n’est pas forcément métal, et ce, grâce à des groupes comme Scorpions ou Europe qui sont connus de tous. Et, même si Europe n’a pas la notoriété d’un Scorpions, nous avons renforcé l’affiche avec d’autres headliners.

MiB: Si tu continues dans cette optique, quelle sera ta prochaine tête d’affiche ? Metallica ?

AC: Pourquoi pas, si nous avons assez d’argent pour les payer !

MiB: Nous l’avons dit, cette année, il y a plusieurs noms importants à l’affiche : Europe, Edguy, Hammerfall dont nous avons déjà parlé, mais aussi Gamma Ray et Rage pour ne citer que les plus célèbres. Est-ce que tu as dû réviser le budget du PPM Fest à la hausse ?

AC: Le budget est plus ou moins identique à celui de l’année dernière. Même si certains cachets sont plus élevés, les demandes annexes (hôtels, bodyguard, limousine) sont moins grandes et donc moins onéreuses.

MiB: On se rappelle que l’année dernière, les Scorpions t’avaient posé quelques conditions relativement extravagantes. (NDR : une limousine et une suite d’hôtel différente pour chaque musicien). Les membres d’Europe ont-ils de telles exigences ?

AC: Pas du tout. C’est d’une simplicité extrême avec eux ! (Pour l’instant en tout cas). C’est presque trop simple !

MiB: Parmi tous les groupes figurant à l’affiche, quels sont ceux que tu es le plus fier d’avoir pu inviter ?

AC: Mes ‘coups de cœur’ qui, je l’espère, seront pour beaucoup une agréable découverte : Empyrios et Mind Key. Je suis aussi très fier qu’Edguy ait accepté de sortir de studio pour participer au PPM.

MiB: Quels enseignements as-tu tirés de l’organisation du premier PPM Fest ? Y a-t-il des choses que tu feras différemment pour la deuxième édition ?

AC: Oui, l’idéal serait de réduire au maximum les coûts, afin d’être viables et de pouvoir continuer. Mais il faut réussir à le faire de manière à ce que ce ne soit pas au détriment de l’accueil des artistes et du public.

MiB: Es-tu toujours à la recherche de volontaires pour le jour du festival? Si oui, comment peuvent-ils postuler ?

AC: Je crois que les équipes sont au complet, mais il reste toujours de la place pour les gens de bonne volonté. Il suffit de remplir le formulaire se trouvant sur le
site
à la rubrique ‘contact / bénévoles’.

MiB: Nous avons remarqué que le verso du tract publicitaire pour le PPM Fest de cette année est une publicité pour le Durbuy Rock Festival. Y aurait-il une solidarité naissante entre les organisateurs de festivals métal en Wallonie ?

AC: Je l’espère sincèrement, car à tout faire chacun dans son coin, on n’avance pas ou très peu.

MiB: Quel est le groupe que tu rêverais d’avoir à l’affiche de la troisième édition du PPM Fest ?

AC: Iron Maiden par exemple !

MiB: Une dernière chose à ajouter pour donner envie à nos lecteurs d’assister au PPM Fest 2011 ?

AC: Si vous aimez ce genre de musique, venez nombreux ! C’est la seule façon de soutenir un projet comme le nôtre. On se plaint souvent qu’il n’y a jamais rien chez nous. Alors soyez présents le 30 avril 2011 au Lotto Mons Expo. Après, il sera trop tard !

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :