CARPET CRAWLERS – L’âme du grand Genesis au 66

0 Participations


Le groupe anglais Carpet Crawlers fait partie, au même titre que les canadiens de Musical Box, de ces musiciens qui ont choisi de maintenir la légende du Grand Genesis. Celui de la première heure et de la première époque où la fabuleuse équipe était toujours au complet avec Peter Gabriel et Steve Hackett. Le groupe de Brian Cummings avait déjà foulé les planches de notre bon vieux Spirit en 2010. De ce show, les Anglais avaient laissé sur le cul le public présent grâce à une magistrale interprétation des standards de la Genèse. Ce qui avait surtout marqué les esprits, c’est le jeu scénique du frontman qui n’avait pas hésité à porter les tenues et masques comme à la grande époque de Peter Gabriel. De plus, son timbre de voix rappelait fortement celui de l’énigmatique chanteur. Quant à la restitution technique des compositions originales, elle avait été excellente !


Nous revoilà donc en 2011 avec à nouveau la troupe de Brian Cummings qui va nous offrir ce soir un show d’une durée de 3h30 où il sera rendu hommage aussi bien à Peter Gabriel qu’à Phil Collins qui repris le collier à partir de 1977. Comme en 2010, le matériel sur scène est impressionnant avec de nombreuses guitares à 6 cordes, à 12 cordes et même une double guitare-basse comme au temps de Mike Rutherford. Notons également la présence d’une double batterie.

Une première partie du show sera axée sur les albums allant de 1970 à 1976 avec des morceaux comme “I Know What I Like”, “Cinema Show”, “Supper’s Ready” ou “Firth Of Fifth”. Brian Cummings arbore à nouveau de nombreux déguisements d’époque et les musiciens qui l’accompagnent restituent à la perfection les compositions jouées. Suite à un léger break, on repartira cette fois dans l’univers de Phil Collins avec des compositions allant de 1978 à 1983 telles que “Dodo”, “Abacab” ou “Home By The Sea”. Le frontman modulera sa voix pour la circonstance et, de plus, il se mettra à plusieurs reprises derrière la seconde batterie pour assurer le rythme à deux batteurs ! D’ailleurs, la synchronisation entre les deux frappeurs de fûts sera magistrale !


Le final sera grandiose avec dans la foulée “In The Cage”, “Los Endos”, “The Knife”, la seconde partie de “Watcher Of The Skies” et enfin, “Carpet Crawlers”. 3 heures et demie d’histoire musicale avec un grand “H” et de nostalgie par des musiciens qui maîtrisent à la perfection leur sujet !

Les autres photos de
The Carpet Crawlers

Photos © 2011 Stephane Schmitz

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :