ALTER BRIDGE + BLACK STONE CHERRY @ AB, la claque

0 Participations

“AB III” du groupe de Myles Kennedy et Mark Tremonti, et “Between The Devil & The Deep Blue Sea” pour la formation du Kentucky font partie des galettes récentes incontournables sur la scène rock américaine. Ils ont tous deux bénéficié du score maximum en ces pages, raison de plus pour ne pas manquer un concert qui promettait beaucoup. Black Stone Cherry est monté sur scène vers 19h30 et a tout de suite annoncé la couleur : le public allait en prendre plein la figure. Le set était rondement mené, avec un son impeccable, quelques extraits du nouvel album, dont le single “Blame It On The Boom Boom” ou “In My Blood”, et un Chris Robertson impeccable tant vocalement que sur son jeu de guitare lead.

Mais la grosse claque venait du batteur John Fred Young. Il y a bien longtemps que je n’ai pas vu un cogneur pareil. La batterie n’aurait même pas eu besoin d’être sonorisée. Impressionnant de force, de précision et de mise en place. Un régal à voir et à entendre.

À 20h30, place à la tête d’affiche du jour, Alter Bridge, qui démarre son set avec “Slip To The Void”, plage d’entrée du dernier album, suivi d’un très efficace “White Knuckles”, avant “Before Tomorrow Comes”. Pour suivre “I Know It Hurts” et l’excellent “All Hope Is Gone”, tous deux extraits de “AB III”.

Le groupe affiche la grande forme, mais on sent que Kennedy et Tremonti sont les vrais moteurs du groupe. Côté batterie, même si Scott Phillips est irréprochable, sa frappe ressemble à celle d’un papillon arthritique à côté de celle du batteur précédent. Mais la barre est si haute qu’on ne peut pas lui en vouloir.

La réaction du public est unanime, et le groupe le ressent. Plusieurs fois au cours du concert, on entendra Myles Kennedy s’étonner et remercier les spectateurs pour leur enthousiasme : You guys are really loud !
On relèvera le superbe “Broken Wings”, avec un public chantant le refrain à pleins poumons, suivi de “Come To Live”, avant une interprétation acoustique de “Watch Over You”.

Pour terminer, “Blackbird” ne pouvait manquer à l’appel, un croisement entre “Free Bird” et “Black Hole Sun” en quelque sorte, tout simplement magnifique. Et on ne soulignera jamais assez la magnifique voix de Kennedy. Petit rappel avec “Isolation”, suivi d’un duel de guitare assez intéressant entre Kennedy et Tremonti, et la touche finale avec l’incontournable “Rise Today”.

Alter Bridge a assuré avec une grande classe, et des concerts comme celui-ci, on en redemande. Un DVD live est prévu pour bientôt, je vous le recommande vivement.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :