IONA, le rock celtique illumine le 66 de Verviers

0 Participations

En l’an 2011 de notre ère moderne, les musiciens d’Iona sont venus nous porter la bonne parole au sein de notre bon vieux Spirit Of 66. Et quelle parole puisque dès les premières notes de musique, la scène s’est illuminée de mille feux grâce à une orchestration sans faille et un chant parfait ! En effet, dès la première composition jouée, tous les musiciens étaient bien en place. Quant au chant de Joanne Hogg, j’ai rarement entendu quelqu’un capable de maîtriser aussi bien sa voix sur scène ! Chemin faisant, le rock celtique et mélodique de nos Anglais a fait mouche au sein du public, la preuve en est puisque de nombreux spectateurs ont rapidement tapé du pied et dandiné du corps. Il était d’ailleurs impossible de ne pas être entraîné par le rythme et la mélodie des compositions. Celles-ci ont alterné les moments plus atmosphériques et les moments plus rock et plus celtique.

Dave Brainbridge a su prouver sa grande maîtrise aussi bien aux claviers qu’à la guitare électrique. Frank Van Essen en maître des fûts, nous aura gratifiés de deux fantastiques prestations au violon. Phil Barber, quant à lui, aura fait quasi jeu égal avec un John Jowitt ou un Ian Salmon tant son jeu de basse et de contrebasse était impeccable. Venons-en au jongleur de la soirée Martin Nolan, qui réalisera une prestation de haut niveau avec les instruments traditionnels. N’oublions pas bien sûr Joanne Hogg qui, outre le fait de bien chanter, a également mis la main à la pâte pour assurer des passages aux claviers et à la guitare acoustique.

Concernant le répertoire joué, la part belle sera faite au nouveau double CD Another Realm dont une grande partie des compositions fût interprétée. Pêle-mêle, on aura eu le plaisir d’écouter “The Ancient Wells”, “Another Realm”, “Speak To Me”, “Clouds”, “Let Your Glory Fall” et bien sûr “White Horse”. “Ruach” sera, quant à elle, la composition qui permettra à Frank de nous montrer ses talents de violoniste ! Entre les chansons, Joanne présentera le thème de chaque chanson en anglais, mais elle s’essayera à plusieurs reprises à la langue de Molière. L’humour sera quant à lui aussi présent sur scène. N’oublions pas bien sûr le magnifique travail de leur mixeur attitré qui nous gratifiera d’un son “nickel-chrome”.

Un premier rappel, joué directement en fin de set, fera la part belle aux démonstrations techniques de chaque musicien avec un rock celtique endiablé et où toute l’assemblée dansera et frappera dans les mains. Le second rappel se fera plus soft avec juste les claviers de Dave et la flûte de Martin. Ce qui est clair, c’est que c’est bien sur scène que la musique celtique d’Iona prend toute son ampleur, toute sa couleur et toute sa chaleur. Les compositions prennent alors de la profondeur et du punch. Finalement, les musiciens d’Iona nous auront offert une belle soirée chargée d’émotions et de mélodies. Un must au niveau lyrique et émotionnel. Grand bravo à nos Anglais et revenez quand vous voulez !

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :