En attendant le PPM Fest 2012 : l’interview découverte de NO FATALITY

0 Participations


Les 6, 7 et 8 avril prochains, Mons sera le point de convergence d’une trentaine de formations ‘métal’ originaires des quatre coins d’Europe. Basé dans la ‘Cité des Cinq Clochers’ (NDR : à une cinquantaine de kilomètres de Mons seulement), No Fatality sera sans soute le groupe qui souffrira le moins du décalage horaire. Les cinq Tournaisiens seront, de ce fait, frais et dispo pour vous démontrer qu’en matière de Heavy et de Power Métal être Wallon n’est pas une fatalité ! Music in Belgium : Pouvez-vous présenter No Fatality aux lecteurs de Music In Belgium ?

No Fatality : Nous sommes originaires de Tournai, petite ville paisible où le heavy métal se fait trop rare de nos jours. Le groupe s’est formé en 2007 suite au split d’un autre projet où Géry, Michaël et Gaël étaient déjà rassemblés. Nous sommes cinq dans le groupe :

  • Gaël : Chant
  • Géry : Batterie
  • Fabien : Basse
  • Michaël : Guitare et Chœurs
  • Jérome : Guitare et Chœurs

L’année dernière, nous avons publié un EP 5 titres (
The First Scream
) que nous avions enregistré au ‘BossHog’, un studio situé dans le nord de la France.


MiB : Quel est, à votre avis, la dénomination qui convient le mieux pour définir votre style musical ?

No Fatality : Nous jouons du heavy/power métal. Nous citons le ‘heavy’ en premier lieu car il est vraiment à la base de nos influences. Beaucoup de nos morceaux sonnent heavy. Mais nous avons aussi beaucoup d’influences ‘power métal’ que nous essayons de mixer au mieux avec ces influences ‘heavy’. Nous ne nous limitons jamais à un seul style lorsque nous composons, même si avec le temps nous avons plutôt tendance à privilégier ce côté power métal pour nos nouvelles chansons.

MiB : Pourquoi avez-vous choisi de vous appeler No Fatality ?

No Fatality : Nous essayons d’éviter les clichés et nous sommes donc partis de ce principe là pour trouver un nom de groupe. Souvent, lorsque l’on dit ‘Métal’, les gens pensent directement à la mort, à la violence ou à des thèmes négatifs. Du coup, pour nous opposer à ces clichés, nous avons opté pour un nom à connotation positive. De plus, nous cherchons à transmettre une certaine énergie dans nos chansons, et ce nom convenait bien à cette optique.

MiB : Quelles sont vos influences principales ?

No Fatality : Nous pouvons d’abord citer des grands noms du heavy métal comme Iron Maiden, Judas Priest ou Saxon. Nous avons aussi quelques influences dans le thrash comme Metallica et Megadeth, et des influences dans le power et le prog comme Sabaton, Hammerfall, Iced Earth et Dream Theater. Mais nous ne nous limitons pas à ces styles là. Nous pourrions encore citer Children of Bodom ou Rammstein notamment.

MiB : Quels sont les cinq albums sans lesquels la musique de No Fatality n’aurait pas vraiment été la même ?

No Fatality :

  1. Judas Priest : “Painkiller”
  2. Iron Maiden : “Powerslave”
  3. Metallica : “Ride The Lightning”
  4. Sabaton : “Primo Victoria”
  5. Firewind : “Allegiance”

MiB : Quelles sont les cinq formations les plus représentatives de la scène à laquelle vous appartenez ?

No Fatality : Le choix est difficile, mais voici notre sélection : Sabaton, Hammerfall, Iced Earth, Metallica et Firewind.

MiB : Quel est votre meilleur ou votre pire souvenir (au choix) concernant le groupe ?

No Fatality : L’un de nos meilleurs souvenirs concerne la semaine passée au studio, en France, pour l’enregistrement de l’EP. L’ambiance et le cadre du studio étaient vraiment cool et le gars qui a bossé avec nous a fait du super boulot ! Plus récemment, le jour où nous avons appris notre participation au PPM Fest constitue aussi un excellent souvenir !

MiB : Quels sont vos projets pour le futur ?

No Fatality : Nous sommes actuellement en train de bosser sur notre premier album qui verra probablement le jour au cours de l’année prochaine. Nous avons déjà pas mal de titres écris, mais il y a encore du boulot avant de retourner en studio. Des concerts sont aussi prévus, bien sûr, de plus en plus et de plus en plus loin !

MiB : Qu’attendez-vous de votre prestation au PPM Fest ?

No Fatality : Notre plus grande attente est d’être une belle découverte pour les gens qui ne nous connaissent pas encore ou qui ne nous ont jamais vus sur scène. Nous n’avons encore jamais joué en Flandre, c’est donc l’occasion de se faire un peu connaître chez nos voisins du Nord qui viennent toujours nombreux au PPM Fest. De plus, les groupes comme nous deviennent rares en Wallonie. Nous allons donc prouver que le heavy métal a encore un bel avenir en Belgique !

MiB : Pour terminer : y a-t-il une question spécifique que vous auriez aimé que je vous pose et que j’ai oubliée ?

No Fatality : Nous allons juste rajouter ceci pour conclure : nous étions parmi les spectateurs des éditions précédentes, et le fait de se retrouver cette année de l’autre côté de la barrière, à l’affiche avec des groupes comme Accept ou Rhapsody of Fire est vraiment la meilleure chose que nous pouvions espérer ! Nous allons donc donner notre maximum sur scène afin d’offrir un show à la hauteur du festival et des attentes du public.

Sauf changement de dernière minute, nous pourrons découvrir No Fatality sur la scène du PPM Fest le samedi 7 avril 2012.

Tous les détails sont sur le
site officiel
du PPM Fest.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :