URIAH HEEP au Spirit, plaisir pur jus

0 Participations


Voir un groupe d’anthologie comme Uriah Heep dans notre cher Spirit of 66, voilà un événement à ne manquer sous aucun prétexte. Point de nouvel album en vue, mais toujours la promotion de “Into The Wild”, sorti en 2011. 23 albums studio à leur actif, plus de 40 ans de carrière, à peu près 25 membres différents dans le groupe (et non des moindres), dont le guitariste Mick Box reste le seul membre d’origine, plus de 30 millions d’albums vendus… bref, un palmarès impressionnant, et un magnifique cadeau de Noël offert aux rockeurs par le Spirit.

La formation est stable depuis 1986 avec l’arrivée de Bernie Shaw au chant et Phil Lanzon aux claviers. On notera juste le départ du batteur Lee Kerslake en 2007, et son remplacement par Russel Gilbrook. À la basse, l’indécrottable Trevor Bolder dont le jeu est plein de richesse et de finesse à la fois.


La setlist de la soirée a fait la part belle aux classiques hormis quelques incartades, notamment avec “I’m Ready”, “Nail On The Head”, et “Into The Wild”, extraits de l’album éponyme. Pour le reste, “Traveller In Time”, “Sunrise”, “Gipsy”, “July Morning”, “Lady In Black”, et bien sûr les incontournables “Free’n Easy” et “Easy Livin'” pour clôturer la soirée.

Le groupe était en super forme pour cette avant-dernière date de la tournée, et c’est encore une fois un réel plaisir de voir de quelle manière ces dinosaures du rock peuvent enterrer une kyrielle de groupes plus récents en termes de présence, professionnalisme, et qualité de jeu.


Par ailleurs, le cadre intimiste de la salle décuple le plaisir du spectateur et accentue le contact entre musiciens et public.

Après tant d’années sur scène, on sent que le groupe s’amuse toujours, et qu’ils aiment leur public. Ce concert s’annonçait comme un événement, la salle affichait sold-out, et nous n’avons pas été déçus.

Les autres photos de
Uriah Heep

Photos © 2012 Mateja Medija

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :