En attendant le PPM Fest 2013 : l’interview découverte d’AMARANTHE

0 Participations


Olof Mörck est le guitariste du groupe death mélodique Nightrage depuis 2007 ainsi que de la formation power métal Dragonland depuis 2000. Aujourd’hui, cependant, c’est au nom d’Amaranthe, le groupe qu’il a formé en 2009, qu’il prend la parole. MiB : Pouvez-vous présenter Amaranthe aux lecteurs de Music In Belgium ?

Amaranthe : Amaranthe est un groupe métal mélodique moderne originaire de Göteborg (Suède). Nous sommes actifs depuis 2009 et nous avons publié notre premier album en avril 2011. Notre carrière n’est pas encore bien longue, mais nous avons eu la chance de pouvoir nous produire dans le monde entier. Nous avons joué dans les plus grands festivals et tourné avec des tonnes de groupes géniaux. Nous sommes très contents de nos débuts. Mais ce n’est qu’un début (rires).


MiB : Quel est, à votre avis, la dénomination qui convient le mieux pour définir votre style musical ?

Amaranthe : Comme je l’ai dit plus haut, ‘métal mélodique moderne’ est acceptable. J’ai déjà vu un tas de tentatives hilarantes visant à nous caser dans des genres classiques tels que le ‘death métal mélodique’ , le ‘métal à chanteuse’, ou le ‘power métal’. Pourtant, il est évident que nous ne faisons partie d’aucune de ces catégories. Notre bio officielle décrit notre style comme du ‘Electro-influenced hybrid metal’. Et, bien que ce ne soit pas la description la plus facile qui soit, elle donne une idée relativement fidèle de ce à quoi peut ressembler notre son.

MiB : Pourquoi avez-vous choisi de vous appeler Amaranthe ?

Amaranthe : Il y a plusieurs raisons. La principale est que ce mot est dérivé de l’ancien grec ‘Amarantos’ qui se traduit par ‘qui ne perd jamais son éclat’ ou ‘qui ne vieillit jamais’. Et nous voulons rester ‘frais’ et ‘neufs’ longtemps encore. Le mot a aussi une grande symétrie ainsi qu’une connotation mystérieuse.

MiB : Quelles sont vos influences principales ?

Amaranthe : C’est un peu la combinaison de tout ce que nous avons entendu et aimé. Nous n’avons pas fait comme d’autres qui se lancent dans la musique parce qu’ils aiment un genre musical ou un groupe et qu’ils veulent sonner comme leurs idoles. Il y a bien sûr quelques formations qui sortent du lot comme Soilwork, In Flames et Evergrey et il y a certainement un peu de ceux-ci dans notre musique. Mais nous suivons notre propre chemin. Il est difficile de dire quelle partie de notre musique a été influencée par tel ou tel groupe. D’ailleurs, la plupart de nos compositions sont difficilement comparables à celles d’autres formations.

MiB : Quels sont les cinq albums sans lesquels la musique de Amaranthe n’aurait pas vraiment été la même ?


Amaranthe :

  1. Soilwork : « Natural Born Chaos »
  2. In Flames : « Whoracle »
  3. Meshuggah : « Destroy, Erase, Improve »
  4. Evergrey : « The Inner Circle »
  5. Mnemic : « Audio Injected Soul »

MiB : Quelles sont les cinq formations les plus représentatives de la scène à laquelle vous appartenez ?

Amaranthe : Une fois de plus, ces comparaisons sont difficiles à faire et il est presque impossible d’affilier Amaranthe à une scène quelconque. Nous avons joué avec tout le monde ; de Hammerfall à Mayhem en passant par Evergrey et un nombre incroyable de formations métal tous genres confondus. Je suppose que je pourrais encore citer Soilwork, In Flames, Mnemic, Evergrey et même Raunchy. Cependant, je ne suis pas du tout certain que ces groupes se joindront à moi pour affirmer qu’ils appartiennent à la même scène qu’Amaranthe (rires).

MiB : Quel est votre meilleur ou votre pire souvenir (au choix) concernant le groupe ?

Amaranthe : Fouler les planches du Japan Loud Park en 2011 était absolument magique ! Jouer devant dix mille fans japonais, trois mois à peine après la sortie de notre premier album était tout simplement incroyable. Mais il y a énormément d’autres souvenirs intenses dans la jeune carrière de ce groupe, comme notre prestation au Wacken l’été dernier, ou encore la fin de la saison des festivals, lorsque nous avons joué en tête d’affiche, dans notre propre ville, devant une foule de dix mille personnes.

MiB : Quels sont vos projets pour le futur ?

Amaranthe : Nous publions un nouvel album dans le courant du premier trimestre 2013. Il sera précédé par un single et une vidéo vraiment épique. Ensuite, nous jouerons absolument partout. Nous sommes déjà confirmés pour une tournée finlandaise en tête d’affiche. Celle-ci sera suivie d’une tournée européenne en co-headlining avec Stratovarius, puis nous ferons quelques shows en Russie et nous continuerons avec quelques participations aux grands festivals estivaux européens comme le Tuska, le Sweden Rock, le Nova Rock et, bien sûr, le PPM Fest !

MiB : Qu’attendez-vous de votre prestation au PPM Fest ?

Amaranthe : Tous nos passages en Belgique ont été géniaux, et nos attentes sont donc définitivement élevées ! L’affiche du festival est superbe, et même si nous ne jouons pas le même jour que certains d’entre eux, c’est génial d’apparaître sur la même affiche qu’Avantasia, Behemoth, Firewind et Myrath qui est une formation fantastique. J’adore ce groupe !

MiB : Pour terminer : y a-t-il une question spécifique que vous auriez aimé que je vous pose et que j’ai oubliée ?

Amaranthe : Bien sûr ! ‘Quel est ton groupe favori du moment’ ? Et la réponse est Myrath. Écoutez-les, ils sont fantastiques !

Sauf changement de dernière minute, nous pourrons découvrir Amaranthe sur la scène du PPM Fest le samedi 13 avril 2013.

Tous les détails sont sur le
site officiel
du PPM Fest.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!