En attendant le PPM Fest 2013 : l’interview découverte de NIGHTMARE

0 Participations


Les Grenoblois de Nightmare sont un peu chez eux au PPM Fest. Non contents d’y avoir fait une prestation remarquable en 2011, ils ont profité de l’édition 2012 pour y présenter, en exclusivité, l’album “The Burden Of God” à la presse européenne. Matt Asselberghs, le nouveau guitariste depuis 2012, et Yves Campion, qui triture les cordes de la basse depuis 1979, ont uni leurs forces pour affronter les dix questions de notre interview découverte.

MiB : Pouvez-vous présenter Nightmare aux lecteurs de Music In Belgium ?


Nightmare : Nightmare est un groupe de heavy metal français qui a vu le jour en 1979. Du line-up originel ne reste plus qu’Yves Campion (basse) et Jo Amore (chant), le reste du line-up est plus jeune avec David Amore, Franck Milleliri et Matthieu Asselberghs qui est arrivé il y a un an.

MiB : Quel est, à votre avis, la dénomination qui convient le mieux pour définir votre style musical ?

Matt Asselberghs : Je pense que Nightmare est une entité à part entière. C’est à dire un tout. Tout le monde apporte ses idées pour créer une force musicale. Pour être plus précis, je dirais que le style de Nightmare se situe dans le Heavy Metal traditionnel, mais nous rajoutons des éléments nouveaux comme des ‘Growls’ ou des riffs plus incisifs.

MiB : Pourquoi avez-vous choisi de vous appeler Nightmare ?

Yves Campion : À l’époque, nous étions des ados un peu agités ! Au départ, la première formation faisait du punk et tentait des reprises des Sex Pistols, des Damned, de UK Subs, etc. Le groupe s’appelait alors Belsen. Puis notre musique s’est transformée en Heavy Métal et le nom Belsen ne collait vraiment plus au style. C’est venu comme cela, un soir de beuverie ! Nous voulions un truc accrocheur !

MiB : Quelles sont vos influences principales ?

Matt Asselberghs : Comme je l’ai dit précédemment, nous avons tous de nombreuses influences et en citer une en particulier reviendrait à renier les autres (rires). Par exemple, Yves est un très grand fan de Crimson Glory (avec qui nous avons tourné l’année dernière, en passant par le Biebob de Vosselaar). Quant à Jo, c’est un inconditionnel de Dio et de Jorn. David est fan d’Iron Maiden, Franck de Nevermore et moi d’Immortal.

MiB : Quels sont les cinq albums sans lesquels la musique de Nightmare n’aurait pas vraiment été la même ?

Nightmare :

  1. Crimson Glory : “Transcendence”
  2. Rainbow : “Rising”
  3. Nevermore : “Dreaming Neon Black”
  4. Savatage : “Edge Of Thorns”
  5. Judas Priest : “Priest Live”


MiB : Quelles sont les cinq formations les plus représentatives de la scène à laquelle vous appartenez ?

Matt Asselberghs : Je trouve qu’il est difficile de répondre à cette question sans omettre cent cinquante mille groupes (rires). Ma liste personnelle comprendrait Iron Maiden, pour la longévité, Judas Priest et Halford qui ont créé le ‘son’ Heavy Métal, Helloween et Gamma Ray pour le côté Speed Métal, toute la scène Thrash métal comme Testament, Overkill, Megadeth, Anthrax, Slayer, Metallica, Exodus et enfin la scène Prog Métal avec des groupes comme Savatage, Crimson Glory et Circle II Circle, etc.

MiB : Quel est votre meilleur ou votre pire souvenir (au choix) concernant le groupe ?

Yves Campion : Il y en a des tonnes. Je dirais, pour ma part, que le meilleur souvenir se rapporte aux dates en Israël et tout ce qui en a découlé. Le pire, évidemment, c’est la mort de Jean-Marie (Boix), notre ancien chanteur.

MiB : Quels sont vos projets pour le futur ?

Matt Asselberghs : Nous travaillons actuellement sur une tournée pour le mois de mai. Nous avons aussi le projet de publier un DVD retraçant la carrière du groupe. Nous avons des tonnes d’archives vidéo datant des années quatre-vingt qui n’ont jamais été publiées mais qui mériteraient bien de l’être.

MiB : Qu’attendez-vous de votre prestation au PPM Fest ?

Matt Asselberghs : Le PPM est toujours une expérience unique. Un cadre unique avec deux scènes où l’on ne peut rien rater. En plus l’organisation est au poil. Ce sont des mecs super sympas ! Pour notre prestation, nous préparons un show spécial. Donc, préparez vos oreilles !

MiB : Pour terminer : y a-t-il une question spécifique que vous auriez aimé que je vous pose et que j’ai oubliée ?

Nightmare : Non, c’était très bien ! Tu aurais peut-être pu poser une question sur la gastronomie belge. J’en connais un dans le groupe qui en est fou (rires) ! Metal On !

Sauf changement de dernière minute, nous pourrons (re)découvrir Nightmare sur la scène du PPM Fest le dimanche 14 avril 2013.

Tous les détails sont sur le
site officiel
du PPM Fest.

Retrouvez ici nos interviews découvertes de
Seven Kingdoms (USA)
,
Myrath (Tunisie),

Empyrios (Italie)
,
Fire Force (Belgique)
,
Amaranthe (Suède)
,
Vital Breath (France)
,
Manticora (Danemark)
et
Rotting Christ (Grèce)
.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :