70000 tons of metal : 3. DELAIN à la conquête du monde (1/2)

0 Participations


Le métal à la sauce hollandaise est un plat particulièrement savoureux. En digne représentant du genre métal symphonique néerlandais, le groupe Delain se devait d’être présent sur cette croisière. La bande à Charlotte a fourni deux prestations dont elle seule a le secret, conquérant par la même occasion le cœur de nombreux nouveaux fans. Après une année 2012 marquée par la sortie (mouvementée) de leur troisième opus (
We Are The Others
), le groupe de Martijn Westerholt, emmené par la charismatique Charlotte Wessels, a entamé une tournée de plus de 40 dates dans toute l’Europe et aux Pays-Bas. Ce succès n’est pas passé inaperçu auprès des organisateurs de la croisière
70000 tons of metal
qui ont été bien inspirés d’inviter Delain.


Pour son premier concert à bord, le groupe a dû se contenter de la petite scène du Spectrum Lounge. La salle était presque remplie. Dans le public, beaucoup de métalleux n’avaient jamais entendu parler de la formation batave. Jouer devant un nouveau public et avec un matériel qui n’est en partie pas le leur (logistique oblige)… le défi était de taille. Mais pour avoir vu le groupe une bonne trentaine de fois, je les savais capables de faire face !

Dès les premières notes de synthé et de guitare, on peut lire sur le visage des musiciens leur bonheur d’être là et de se produire sur scène. Après la courte intro musicale, Charlotte Wessels entre en scène vêtue d’une chemise militaire vert kaki. Sa voix chaude et pure met en valeur les mélodies accrocheuses distillées par Timo Somers (guitare), Otto Schimmelpenninck (basse), Sander Zoer (batterie) et Martijn Westerholt (clavier). En début de concert, quelques petites inflexions dans la voix trahissent le trac de Charlotte, mais son dynamisme et son charisme ont tôt fait de conquérir le public.


Les titres s’enchaînent rapidement. La voix et la gestuelle de Charlotte plaisent. Le public accroche. Ça « headbange » dans tous les sens… Et avant d’avoir eu le temps de s’en apercevoir, on arrive déjà au dernier morceau car le groupe ne disposait que de 45 minutes. Seul petit bémol : on n’a pas entendu leur dernier single « We Are The Others ».

Après le concert, comme à leur habitude, les membres du groupe viennent rencontrer leur public. C’est une des grandes caractéristiques des groupes de métal néerlandais : leur proximité avec le public. Ils sont ravis de l’ambiance et des réactions du public. Je leur parle du morceau « We Are The Others ». Ce sera pour leur deuxième concert à bord. On papote un peu. Le stress est dissipé. L’heure est à la fête. Mais il faut se dépêcher car le concert suivant va bientôt commencer…

Les autres photos de
Delain

Photos © 2013 Hugues Timmermans

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :