70000 Tons of Metal : 10. GOTTHARD, quand le Phénix renaît de ses cendres

0 Participations


Après le décès accidentel de son leader charismatique Steve Lee, la survie du groupe Gotthard ne tenait plus qu’à un fil. Après une année de deuil, le groupe a trouvé l’oiseau rare pour le remplacer au chant. Restait à voir si les concerts avec ce nouveau line-up allaient marquer la renaissance du groupe ou être son chant du cygne. Après une tournée mondiale pour promouvoir son nouveau CD, le groupe suisse a montré qu’il est toujours bien présent et qu’il a encore des choses à dire. Pour la plus grande joie des nombreux Gotthardiens… Après la disparition tragique de Steve Lee en 2010 et l’arrivée de son remplaçant, Nic Maeder, en 2011, beaucoup doutaient que le groupe suisse
Gotthard
puisse renouer avec le succès du passé. Pourtant, dès la sortie de
Firebirth
en mai 2012, la machine se remet en marche. Nic est bien accepté par le public et le succès est au rendez-vous. Il n’en fallait pas plus aux organisateurs de la croisière
70000 tons of metal
pour mettre le groupe tessinois à l’affiche.


Pour son premier concert à bord, Gotthard se produisait sur la scène du pool deck sous une météo capricieuse. Le vent et une légère pluie étaient de la partie. Pourtant, en véritables professionnels, Léo Leoni, Freddy Scherer, Hena Habegger, Marc Lynn et Nic Maeder ont assuré pendant tout le concert, cheveux au vent, comme si de rien n’était.

Pour le second concert, changement de décor. Les Tessinois ont droit aux honneurs de la superbe salle du Chorus Line.

Pour avoir eu l’occasion de voir Gotthard en live à de multiples reprises, je me dois de reconnaître que les progrès de Nic au sein du groupe sont spectaculaires. Après des débuts marqués par le trac et une certaine timidité, Nic est désormais pleinement intégré au groupe. Il bouge nettement mieux sur scène. On le sent plus épanoui quand il s’accompagne à la guitare. Côté vocal, il assure parfaitement, grâce à sa voix qui n’est pas sans rappeler celle de son talentueux prédécesseur. S’il se défend fort bien dans les anciens titres (“Dream On”, “Gone Too Far”, “Hush”) avec un extraordinaire “Fist in Your Face”, il est encore plus à l’aise dans les morceaux du nouvel opus (“Starlight”, “The Story’s Over”, “Gimme Real”, “Fight”, “Right On”).


Le public répond présent et accroche au son rock des Suisses. Leo et Freddy s’illustrent par une série de riffs de guitare dont ils ont le secret, tandis que Hena cogne sur sa batterie avec la rage du métalleux que l’on aurait obligé à écouter du Justin Bieber pendant plus de 30 secondes. Comme à son habitude, Marc assure efficacement à la basse et aux backing vocals tandis qu’Ernesto, qui accompagne le groupe en tournée, prend en charge les claviers. Lors du 2e show, Leo Leoni est particulièrement en forme et livre une de ses meilleures prestations, devant un public conquis. Le concert est débordant d’énergie et la symbiose avec le public est totale. Un grand moment de la croisière…

Comment résister à cette musique rock mélodieuse qui a tout pour plaire ? L’entente entre les membres semble totale. Tout est parfaitement en place et on voit que les musiciens prennent du plaisir à jouer ensemble sur scène. Cela fait chaud au cœur de revoir Gotthard au meilleur de sa forme sous les acclamations du public. Où qu’il soit, Steve doit être heureux que ses potes aient poursuivi l’aventure sans lui. Et ce n’est pas fini puisque l’année 2013 devrait voir la sortie d’un nouvel album studio de Gotthard, qui sera le second de l’ère Nic Maeder.

Liste des morceaux concert 1 :

  1. Dream On
  2. Gone Too Far
  3. Starlight
  4. Remember It’s Me
  5. Sister Moon
  6. Fight
  7. Hush
  8. Fist in Your Face
  9. The Story’s Over
  10. Right On
  11. Lift U Up
  12. Anytime Anywhere

Liste des morceaux concert 2 :

  1. Master of Illusion
  2. Gone Too Far
  3. Give Me Real
  4. Remember It’s Me
  5. Sister Moon
  6. Fight
  7. Hush
  8. Fist in Your Face
  9. The Story’s Over
  10. Mountain Mama
  11. Right On
  12. Lift U Up
  13. Anytime Anywhere

Les autres photos de
Gotthard

Photos © 2013 Hugues Timmermans

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :