Un concert At Home pour les Bruxellois de PUGGY

0 Participations


Je vais assister ce soir au troisième concert sold out de Puggy avec en première partie un certain Marco Z, un artiste qui nous vient encore et toujours de Flandre. On est généralement rarement déçu à l’Ancienne Belgique où la programmation est de qualité aussi bien pour les premières parties, que pour les artistes passant en vedettes. Marco Z est un jeune artiste qui nous vient de la partie nord de notre plat pays. Il est originaire d’Hasselt et joue de la musique depuis une dizaine d’années. Il s’est fait remarquer avec la sortie du single “I’m A Bird” qui précédait celle de son excellent opus sorti en 2012, tout simplement intitulé “The Ordinary Life Of Marco Z”. Cet album est paru chez Universal et notre Marco est amené de par cela à faire une belle carrière. Il a déjà été repris pour faire la première partie de la tournée européenne du très sympathique Jonathan Jeremiah et c’est déjà un gage de qualité. Et la qualité et la bonne humeur seront les garanties de cette première partie totalement inconnue de la partie francophone de notre beau pays. C’est donc la seconde fois que je vois Marco, la première fois lors du concert de Jonathan c’était en acoustique avec sa guitare, c’était déjà plaisant, maintenant je vais le découvrir en électrique avec son groupe.


Marco débute son concert avec “Lonely Neighbors”. Je n’avais pas encore entendu cette chanson, elle n’est pas présente sur le CD de Marco. Cela doit être une nouvelle composition, c’est assez plaisant. “Home With Me” est également un nouveau morceau. Le public commence à s’échauffer et applaudit et ce n’est que le début du concert de Marco. Il fait mouche avec sa guitare acoustique, je l’adore d’ailleurs pour l’avoir vu en acoustique. J’avais déjà entendu “This Smile”, c’est frais, bien fait et on accroche immédiatement aux belles mélodies. Pour “Pogo”, c’est troublant, mais Marco a une voix qui ressemble à celle de Garland Jeffreys. Après une brève présentation de “I’m A Bird”, Marco entame, avec son groupe et accompagné de sa voix, son hit qui l’a fait connaître. J’ai été voir le clip sur You Tube, ce n’est pas mal foutu, la mélodie est plus qu’accrocheuse. C’est un morceau à siffler, ce qui veut dire qu’il est bien construit et qu’il faut avoir un certain talent et Marco l’a. Ce n’est pas pour rien qu’il est chez Universal.

Marco présente brièvement et en français “Solar Power” en signalant qu’elle parle d’amour, ce ne pas une ballade, mais un rock bien carré. Avec “Endlessly Be Together”, il reprend sa guitare acoustique, il s’agit encore d’une belle ballade. La chanson “Marketing Song” vous interpelle. C’est à tomber mort si je vous le dis, fermez les yeux et c’est Elvis Costello que vous avez devant vos yeux et ce n’est que du bonheur pour vos tympans délicats. C’est le second single extrait de son album et la vidéo de celui-ci fait le buzz sur internet. Marco Z nous a fait un concert de dieu le père, j’ai été impressionné par la musicalité, le professionnalisme de cet artiste, ce n’est pas la première fois que je le voyais et, en concert électrique avec un vrai groupe, c’était super. Je vous engage vivement à aller voir ses prestations sur You Tube, c’est à tomber par terre. Belle mise en bouche et découverte de qualité. Le public a apprécié et a applaudi chaleureusement sa fin de prestation. L’ovation était bien méritée.


Le public est principalement là pour nos gloires nationales : Puggy. Le groupe vient de sortir son troisième album “To Win The World” et c’est leur troisième jour sold out à l’Ancienne Belgique. Le concert de la veille a été une ovation totale du public aux trois Bruxellois d’adoption. “To Win The World” est sorti officiellement le 8 avril 2013 et dès la première semaine a été placé n°1 des ventes d’albums en Belgique et en France. Puggy est bien parti pour récolter un ou plusieurs disques d’or ou de platine avec cet album qui compte onze perles de culture dont les mélodies accrochent et restent dans la tête. Le public présent ce soir est de tout âge, car Puggy est si populaire qu’il touche et séduit un public de 7 à 77 ans. Ces trois garçons dans le vent sont prêts avec “To Win The World” à conquérir de nouvelles contrées. Ils seront d’ailleurs là pour faire leur Forest National le 22 février 2014. Ils viennent d’enregistrer leur Taratata chez Nagui et cela c’est tout bénéfice pour ce groupe attachant qui gagne en popularité chaque jour. Beaucoup de fans étaient présents la veille et ils attendent Matthew, Ziggy et Romain qui sont en forme. Un petit inconvénient qui deviendra majeur, car le concert sera interrompu après huit chansons, Matthew n’est pas bien, il a une mauvaise grippe et sa voix en a pris un coup. En grand professionnel qu’est Matthew, il va monter sur scène par respect pour ses fans et le public présent.

ll ne faut même pas attendre l’intro qui précède “Stop Me”, extrait du nouvel opus, pour que le public fasse une ovation bien méritée à nos trois gais lurons. Un concert de Puggy, c’est à voir en live et en plus ils sont un peu chez eux à l’Ancienne Belgique. C’est donc un concert At Home dans la troisième salle au monde où le son est le meilleur. Le professionnalisme du groupe n’est plus à démontrer. L’équipe technique qui entoure le groupe fait d’ailleurs preuve de professionnalisme, ce qui est bien reconnu dans le monde artistique. Puggy est à écouter en CD, mais est surtout à voir en live. C’est d’ailleurs un groupe qui rassemble les foules.


John Janssens, leader du groupe Papa Dada et amis d’enfance de Matthew arrive sur scène. John a été intégré comme quatrième membre de Puggy depuis peu. Il est chargé d’appuyer le groupe aux percussions et aux synthétiseurs, il le fait d’ailleurs très bien ; le groupe entame donc “Give Us What You Want”. L’appui donné par John permet à Romain et Matthew d’inter activer plus avec le public. D’ailleurs, Romain ne tient pas en place et vient même en contact en avant-scène, c’est nouveau pour lui. C’est ensuite le tour de “I Do”, l’un des nombreux hits qui ont fait connaître le groupe, lequel enflamme la salle conquise depuis le début. On voit bien que Matthew a du mal avec sa voix, mais le public l’aide en reprenant en choeur le refrain novateur et archi connu des fans dont je fais partie. C’est au tour maintenant de “Godess Gladys”, chanson du deuxième opus “Something You Might Like” ; Romain donne de la voix comme pour aider son ami Matt qui a du mal.

Matt entame brillamment “You Call Me up”, comme sa voix commence à le lâcher tout doucement, le public l’aide beaucoup en chantant le refrain. Toutes les chansons du groupe ont un refrain accrocheur. On passe ensuite au nouveau single “Last Day On Earth (Something Small)”. Il s’agit vraiment d’un hit en puissance, la construction musicale est parfaite, la mélodie est présente du début à la fin et c’est la folie, quasi l’hystérie dans la salle. Cela fait plaisir à voir. “Ready Or Not”, encore une perle du nouveau CD, vous est balancée au visage et cela marche. C’est la dernière chanson du concert, “How I Needed You”, la voix de Matt est de plus en plus mal, toute la salle reprend en choeur l’hymne puggien. Ce groupe, il vous retourne carrément les tripes.

Le concert, qui avait très bien débuté, se termine. Matthew prend une sage décision et arrête la partie. Puggy sans la voix de Matt n’est pas Puggy. De toute façon, on respecte ta décision, repose-toi bien et reviens-nous en forme et plein de punch avec Romain et Ziggy. Ce concert est reporté le 12 mai 2012 ; je serais de la partie comme d’habitude et au taquet au premier rang pour accueillir ces artistes attachants qui ont le respect de leur public et de leurs fans et c’est réciproque.

Les autres photos de
Puggy
|
Marco Z

Photos © 2013 Alain Heymans

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :