Des Francofolies de Spa sous la chaleur musicale

0 Participations

Un passage obligé par le festival des Francofolies de Spa ce jeudi 18 juillet, les festivaliers sont bien présents dans le Village Francofou où sur trois scènes vont se dérouler les prestations de Sirius Plan, Alpha 2.1, Daan et Puggy. Il fait chaud, mais le site est bien arboré et il y a moyen de se mettre à l’ombre pour suivre la prestation des artistes. Mon premier coup de coeur va se passer sur la scène Ice-Watch. C’est le trio Sirius Plan aka Les Filles. Ce groupe est formé de Claire Joseph (guitare baryton, résonateur, chant), Skye (guitare, chant, respiration tribale) et Gaelle Mievis (batterie et chant). Le trio est tout sourire, sensualité et musicalité. De plus, Les Filles sont superbement jolies et pleines de charme. Je les ai découvertes très sympathiques et attachantes lors d’un concert Classic 21 à Mons dans l’auditoire Abel Dubois. J’ai été subjugué dès la première parole. Je les ai revues peu de temps après au Montmartre à Ixelles, temple du blues et du rhythm and blues. Cela a été une révélation et une énorme claque musicale. Gaëlle est la choriste d’une grande dame du blues en la personne de Beverly Jo Scott. Un concert de Sirius Plan est un voyage intemporel dans les plaines et dans les marais du Sud profond. Le blues est présent. Les filles savent intelligemment mélanger leur composition et les reprises avec brio.

Même si elle a déjà derrière elle une carrière riche de deux albums de compositions personnelles et de nombreuses apparitions en première partie ou aux côtés d’artistes comme Alain Chamfort, Sanseverino ou Beverly Jo Scott, la chanteuse normande Élodie Legros alias Skye s’est surtout fait connaître du grand public comme guitariste et choriste de Christophe Willem qu’elle a accompagné en tournée en 2007/2008, puis en 2010. Entre autres particularités, elle est gauchère, mais joue sur une guitare de droitier qu’elle a simplement retournée (cordes graves en bas).

Claire Joseph est une guitariste-chanteuse-compositrice toulousaine, découverte en 2002 par Francis Cabrel, elle assure d’ailleurs ses premières parties de concerts. Claire Joseph a également eu l’occasion de collaborer avec Emmanuel Moire. Elle possède à son actif deux albums de compositions personnelles, et collabore avec Skye depuis 2009. Au cours du concert, elle s’accompagnera de diverses guitares, dont une curieuse guitare à 4 cordes avec résonateur, amenée pour la première fois sur scène. Les titres repris proviennent des horizons les plus divers du rock et de la pop, des Beatles (“Come Together”) à Depeche Mode (“Personal Jesus”), de Mylène Farmer (“California”) à Pink Floyd (“Money”, intégré en medley à “Fever” et “Sweet Dreams” d’Eurythmics, de Blondie (“Call Me”) à Beyonce (“Crazy in Love”) ou Alain Bashung avec “La Nuit Je Mens”. Il y a également des compositions personnelles comme “L’ailleurs m’attend” et qui sont présentes sur l’E.P. 5 titres sorti l’année passée. Le public est nombreux et ravi, merci les filles. La liste des morceaux pour ce jour est la suivante : “Du Rose Dans Les Veines”, “In The City”, “L’ailleurs M’Attend”, “Call Me”, “Plus Que Parfait”, “Old Man”, “Be A Hit”, “Come Together”, “Proud Mary” et “Beauté”. Pas mal de nouveaux morceaux et c’est très bien.

Le second groupe à se produire sur la scène Ice-Watch est le groupe bruxellois Alpha 2.1 qui fait une musique rock/pop teintée d’électro. Le trio est emmené par Gaëtan à la guitare aka Mister Gee, Lou est à la batterie et Smoozy aux claviers. Ils sont là pour présenter leur second opus “Eternity” sorti en 2012. Ils nous joueront également des extraits du premier opus “Infinity” sorti en 2010 et vont animer pendant une heure la scène Ice-Watch. Il fait très chaud, mais ils vont nous rafraîchir avec leur musique moderne. Décidément, je ne vais pas quitter la scène Ice-Watch pour le concert très attendu d’un habitué des Francofolies en la personne de Daan qui est le projet solo de Daan Stuyven (né le 24 septembre 1969 à Leuven), qui a fait partie de Dead Man Ray. Daan est accompagné de ses musiciens : Steven Janssens à la guitare, Otti Van Der Werf à la basse, la très jolie Isolde Lasoen à la batterie, Jeroen Swinnen aux synthétiseurs et Jo Hermans à la trompette. Ils sont là pour nous présenter le dernier opus “Le Franc Belge” sorti il y a à peine un mois sur lequel Daan chante 8 chansons en français.

On s’attendait à retrouver aux textes son pote Jacques Duvall, c’est le réalisateur Thierry Dory qui signe tous les textes en français de ce disque. Portant ses lunettes noires et son costume brun, notre francophile préféré, armé de sa guitare acoustique, va nous charmer avec le très beau “Parfaits Mensonges” pour enchaîner ensuite avec “Mes États-Unis”. Un premier moment fort pour moi, car j’adore cette chanson. Daan passera ensuite à “Everglades”, là on retrouve la profondeur de la musique de notre Daan qui est reconnaissable dès la première note, un réel talent de compositeur pop proche de la perle musicale. On va passer ensuite à une plus ancienne perle musicale “Exes”. Il va continuer avec ses chansons typées et facilement reconnaissables. Notre Daan est en super forme et, comme il sait le faire, il va établir un contact tout particulier avec son public. J’attends avec impatience son concert à l’Ancienne Belgique. Daan, à un certain moment, va retirer bottes et chaussettes, descendre de scène et aller faire trempette dans un étang proche et cela pour le bonheur complet du public. La plupart des chansons de “Le Franc Belge” va passer à la moulinette.

Je quitte cette scène Ice-Watch pour me rendre vers la grande scène Proximus pour aller assister au clou de la soirée qui est la prestation exemplaire du groupe Puggy. Il n’y avait plus un centimètre de libre dans la plaine. Le public était nombreux (7 à 8000 personnes). Tous les âges étaient représentés pour accueillir les trois Bruxellois dans le vent composé du guitariste et chanteur Matthew Irons, de Romain Descampe à la basse et au chant et enfin d’Egil Franzen aka Ziggy qui officie à la batterie et au chant. Depuis la sortie de leur troisième opus “To Win The World”, le groupe cartonne. Après avoir rempli à 4 reprises l’Ancienne Belgique, ils nous reviennent aux Francofolies pour la deuxième fois, mais ici en tête d’affiche, bien mérité pour ce groupe d’exception.

Nos trois artistes bien secondés par John Janssens aux percussions et au synthétiseur vont entamer “Stop Me” et “Give us What We Want”, deux extraits du dernier opus. Il ne faudra pas la moitié de la première chanson pour qu’un public hystérique reprenne en choeur les paroles. On passe ensuite à un “I Do” ravageur pour suivre avec la très belle “Someone Make No Sound”, chanson à trois voix à l’instrumentation de qualité. Il fait chaud, même très chaud, dans la plaine pour “Goddess Gladys”. On monte encore un cran au-dessus, cela devient torride avec “Last Day On Earth” où à la fin les riffs de Matt déclenche l’hystérie.

Un petit retour au calme et à la musicalité avec un époustouflant “Ready Or Not”. On passe ensuite au hit qui n’est plus à présenter “How I Needed You”, suivi de “Everyone Learns To Forget”, la guitare de Matt y est magique. “Goes Like This” va encore faire monter la température de quelques degrés. Romain la sauterelle va nous égayer pendant un “Love That Feeling” digne des Beatles. “When You Know” arrive et Matt s’essaie la voix, elle est parfaite. La place est transformée en un karaoké géant, le public s’amuse à épauler Matt dans ses envolées vocales. Cela sent la fin, Puggy va terminer avec “Teaser” et nous envoyer au visage une nouvelle claque musicale avec “To Win The World”. En rappel, nous allons avoir droit à “Dubois” suivi du hit “Something You Might Like”. Puggy est prêt pour investir Forest National le 22 février 2014. Vous pourrez encore les voir au B.S.F. et à l’Autumn Rock en septembre. De par leur prestation exemplaire, ce groupe a mis tout le monde d’accord et a mis le public sur les genoux. C’était, en tout cas, l’impression ressentie par tout le monde.

Merci aux organisateurs des Francofolies, l’organisation est parfaite, le cadre est enchanteur, la programmation est soignée. À l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :