Raismes Fest : le compte à rebours à commencé

0 Participations

Le samedi 14 septembre 2013, nous serons quelques membres de la rédaction de Music in Belgium à nous déplacer jusqu’à Raismes (NDR : une petite ville située à deux pas de Valenciennes, dans le nord de la France) pour fêter dignement le quinzième anniversaire du Raismes Fest ! À une dizaine de jours seulement des festivités, il nous a semblé important de vous rappeler de ne pas manquer ce qui s’annonce déjà comme l’un des évènements les plus sympathiques de la rentrée métallique. Voici les détails de l’affiche :
L’ouverture des portes est fixée à 10h30. La journée aurait dû débuter à 11h par la prestation d’une formation Valenciennoise nommée Outbreaker. Malheureusement, cette dernière a dû déclarer forfait pour des raisons qui lui sont personnelles et ce sera donc le cover band Emerald Plays Thin Lizzy qui mettra le feu aux poudres sur la ‘Main Stage’ dès 11h30. Sauf imprévu, la suite du programme se déroulera comme ceci :

12h05, Scène Découverte : Noise Emission Control (High Energy Rock, France)
12h35, Main Stage : Eldorado (Heavy Rock, Espagne)
13h15, Scène Découverte : Les Loques A Terre (Covers, France)
13h45, Main Stage : Elvenking (Folk/Power Metal, Italie)
14h30, Scène Découverte : Asylum Pyre (Heavy Prog, France)
15h00, Main Stage : Bukowski (Power Rock, France)
15h50, Scène Découverte : Gang (Heavy Metal, France)
16h20, Main Stage : Myrath (Progressive Metal, Tunisie)
17h10, Scène Découverte : Komah (Death/Groove Metal, Belgique)
17h40, Main Stage : Evile (Thrash Metal, Angleterre)
18h40, Scène Découverte : Ricky Dozen (Hard/Blues Rock, France)
19h10, Main Stage : Audrey Horne (Hard Rock, Norvège)
20h25, Scène Découverte : JC Jess (Heavy Metal, France)
20h55, Main Stage : Pendragon (Rock Progressif, Angleterre)
22h25, Scène Découverte : Sticky Boys (Hard Rock, France)
23h05, Main Stage : Y&T (Hard Rock/Metal, USA)
00h35, Fin des concerts

Quelques infos pratiques :

Adresse du jour : Château de la princesse d’Arenberg, 59590 – RAISMES (France).
Tickets : 33,00 EUR en prévente, 38,00 EUR sur place, tarif réduit pour les étudiants et les moins de 18 ans 26,00 EUR, gratuit pour les moins de 12 ans.
Logement :
– Quelques hôtels à proximité : Centre Commercial Auchan – Rue Gay Lussac F – 59494 Petite Foret IBIS BUDGET / PREMIERE CLASSE / CAMPANILLE
– Possibilité de réserver une place de camping au service culturel de la mairie de Raismes (+33 3.27.14.94.27) ou par mail à organisation@raismesfest.fr. Le tarif est de 3 euros par personne.
Parking : gratuit autours du site
Toilettes : 1,00 EUR pour toute la journée.

Retrouvez tous les détails sur le site officiel du Raismes Fest.

Téléchargez le programme du festival en un clic.

Voici, pour terminer, un petit lexique qui devrait permettre aux plus timides d’entre vous de tenir une petite ‘parlotte’ avec la sympathique population locale.

– Désolé, mais la musique va un peu fort et je n’ai pas compris ce que vous me disiez : Quoque ch’est qu’te berdoulles ?
– Pouvez-vous m’indiquer le débit de boisson le plus proche ? : D’où qu’il est eul’ cabaret pou’ s’prind eune grosse biture ?
– Cher ami, pouvez-vous me dire où sont les toilettes ? : D’où qui sont les chiottes, biloute ?
– Excusez-moi, je crois que vous avez oublié de tirer la chasse : Qué pourchio tisot !
– Regarde comme Bernie a fière allure avec sa veste Harley Davidson : Ravise eul’coco comme i’est bieau. I e fier comme inne crotte !
– J’aime bien la tessiture de ce chanteur gothique : Qué brayou, i fait que s’plainte
– Ça c’est un excellent chanteur death : I s’étronne, ch’est passé pa l’tro à tarte !
– Ce chanteur à l’aspect avenant n’est pas très en voix aujourd’hui : I’est p’t’ête biau, mais au micro cht’eune brelle, Ravise, I pos pus parler i’est morzif.
– Regarde, c’est Bernie, mon photographe, il prend un repos mérité après avoir tiré de belles photos : Qué fainiasse, i passe sin timps à roupiller ch’ti-là !
– Si j’étais à ta place, je ne resterais pas dans le pogo : Faut s’méfier d’ches gins qui tournent comme eul’vint.
– J’espère qu’il fera beau, je ne voudrais pas tâcher mes converses neuves : Avec toute chette drach, in n’a pas fini d’marcher dins l’berdoule.
– Toi aussi, tu as remarqué que cette jeune fille était jolie : Arrête de l’arluquer comme cha, alle va d’venir rouche.
– À mon avis, c’est du speed métal : A m’ mot’ qu’i vont à toute berzingue.

Une pensée sur “Raismes Fest : le compte à rebours à commencé

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :