Une soirée de surprises avec Christof, Brother And Bones et The Boxer Rebellion

0 Participations

Une longue et belle soirée se prépare à l’Orangerie du Botanique ce jeudi soir avec des surprises comme Christof et Brother And Bones (en acoustique) en première d’un groupe attachant que sont les artistes de The Boxer Rebellion. La salle est presque sold out. Nous allons débuter la soirée avec Christof, un jeune Hollandais originaire du sud des Pays-Bas qui est d’abord parti s’installer en Irlande, à Galway, puis en Angleterre. Christof sort son premier E.P. en 2009, “Springtime”, accompagné du bassiste Trevor Hutchinson (The Waterboys) et du batteur Dave Hingerty (Josh Ritter, The Frames, Swell Season). Fin 2011 sort le deuxième E.P. “Honey Tears”. Le troisième E.P. “Love’s Glory” doit sortir fin 2013. Il est accompagné ce soir d’Andrew D. Smith à la contrebasse et d’Edwin Ireland au violoncelle. Le concert ne durera que 20 minutes mais sera d’une intensité particulière. Christof pratique un folk rock des plus pointus, sa voix est très belle et se laisse accompagner de sa guitare et de son harmonica. Ses deux compères sont également assez doués derrière leurs instruments. Le set fut court, mais très bon. À revoir je pense à la Rotonde très prochainement, je l’espère. Christof a joué les morceaux suivants : “Cuckoo”, “Shoot Me Down”, “Love’s Glory”, “Cenetery” et “Honey Tears”.

Le second groupe à se présenter sur scène sera Brother And Bones qui sera en mode acoustique. Lancé par leur ami Ben Howard, Brother & Bones c’est cinq Anglais dotés d’une énergie à toute épreuve qui embrassent folk et rock, alt-rock et acoustique à la perfection ! Leur dernier E.P. “For All We Know” est sorti en 2012. Pour ce concert à l’Orangerie et les quelques autres dates en support de The Boxer Rebellion, une partie du groupe sera présente et revisitera son répertoire ancien et nouveau de manière purement acoustique. Leur nouvel E.P. sortira le 12 octobre 2013. Il s’intitulera “To Be Alive”. Le groupe est emmené par le guitariste/chanteur Rich Tomas, accompagné à la basse de Si Robinson et de Robin Howell-Sprent aux percussions. Le set est un peu plus long, la voix de Rich est assez puissante et très bien accompagnée de sa guitare acoustique et de son harmonica. Le concert est peut-être en mode acoustique mais l’énergie est néanmoins bien présente. Le public est attentif et écoute avec attention les artistes. Il faut signaler que ce public est principalement présent pour le groupe passant en tête d’affiche, nos cinq charmants lurons de The Boxer Rebellion qui débute leur tournée européenne par le Botanique, laquelle se terminera en février 2014.

The Boxer Rebellion s’est formé en 2001 à Londres (Angleterre) autour de Nathan Nicholson (chant,guitare,claviers), Adam Harrison (basse), Piers Hewitt (batterie) et Todd Howe (guitare). La carrière du groupe commence lorsque Nathan Nicholson quitte son Tennessee natal suite à la mort de sa mère. Il s’installe à Londres où il fait la connaissance de Todd How. Rejoint par Piers Hewitt et Rob Loflin (basse), rapidement remplacé par Adam Harrison, le quatuor se baptise Slippermen. Il signe l’EP “The Traveler”.

En 2001, le groupe se rebaptise The Boxer Rebellion. Deux ans plus tard, il remporte le concours PlayLouder et décroche une place au festival de Glastonbury. Peu de temps après cette prestation, le quatuor signe chez le label Poptones tenu par Alan McGee (The Jesus And Mary Chain, Oasis, The Libertines). Il assure alors des premières parties pour The Killers et The Raveonettes. Le 2 mai 2005, The Boxer Rebellion livre son premier opus “Exits”. Deux semaines plus tard, Poptones dépose le bilan et le groupe se retrouve sans label. Il finance ses concerts et se produit en Angleterre et en Europe. Il assure notamment des premières parties pour Editors, Lenny Kravitz ou encore Gary Numan.

Le 11 janvier 2009, les Anglais livrent leur deuxième opus autoproduit “Union”, distribué exclusivement via iTunes. En quelques jours, il atteint la quatrième place du classement des meilleures ventes d’albums de la plateforme de téléchargements. Au cours de l’été 2009, l’album paraît en version physique. En 2010, le groupe se produit au festival South By Southwest d’Austin (Texas). À la fin de sa tournée américaine, il annonce la sortie prochaine de son troisième opus. Le 2 février 2011, The Boxer Rebellion se produit au cours de l’émission américaine Late Night With David Letterman avec son nouveau single “Step Out Of The Car”. Parallèlement, sa chanson “Both Sides Are Even” est diffusée dans la série Grey’s Anatomy. Le 7 février 2011, le quatuor sort son troisième opus “The Cold Still” produit par Ethan Jones (Kings Of Leon, Ryan Adams, Ray LaMontagne). Le mois suivant, il part en tournée anglaise et européenne. En avril 2011, il se produit aux États-Unis.

Leur dernier et quatrième opus “Promises” vient de sortir et les artistes sont présents ce jour pour nous le faire découvrir. Les sons sont puissants et les mélodies accrocheuses. C’est pour moi l’album qui va réellement les faire décoller. Je les ai découverts il y a deux ans à la Rotonde et j’avais été scotché par leur prestation de haut vol et leurs mélodies accrocheuses. Il faut dire que le groupe est attachant et a le respect de son public. Le concert s’était terminé en apothéose sur la scène avec tout le public pour le final de “Goro”. The Boxer Rebellion est prêt pour affronter les plus grandes salles, leur musique est très bien construite et je peux vous dire que je vais comme il y a deux ans ramasser une grosse claque musicale dans le visage. Beaucoup de personnes qui étaient présentes à la Rotonde sont également là pour applaudir leur groupe favori. Il y a dès le début une réelle montée en puissance. Le groupe est généreux et va nous faire partager avec passion leur musique léchée.

The Boxer Rebellion va interpréter avec brio et puissance pendant une heure trente les chansons suivantes : “Take Me Back”, “The Runner”, “Always”, “New York”, “Spitting Fire”, “Evacuate”, “Surrounded”, “Diamonds”, “Flashing”, “Red Light”, “Keep Moving”, “You Belong To Me”, “No Harm”, “Fragile”, “Watermelon”, “Step Out Of The Car”, “Both Sides Are Even” et au final “Goro” où le groupe va inviter le public sur scène.

Je peux vous dire que la soirée était particulièrement riche en émotions. The Boxer Rebellion sait partager généreusement sa musique avec le public présent, et ce, avec humour. L’interactivité était totale entre Nathan, ses acolytes et un public conquis dès le début par la prestation scénique.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :