Un concert tout en cuivre et en violon pour Fanfarlo

0 Participations

C’est la fête à la musique ce mercredi 25 septembre au Botanique. Les trois salles sont occupées et on peut dire que c’est l’affluence des grands jours et la qualité sera présente dans chacune des salles. Music in Belgium est en force ce soir, votre site internet préféré a un chroniqueur présent dans chacune des salles. Moi, je vais me diriger vers la Rotonde. La Rotonde est, pour moi, le dôme des Merveilles et des Découvertes, où qualité sonore et musicale est toujours et/ou très souvent présente. Le public sera nombreux pour accueillir la prestation du groupe anglais Fanfarlo. Il n’y a pas de première partie prévue et c’est dommage.

Fanfarlo est un groupe indie folk, formé en 2006 à Londres. Il est composé du Suédois Simon Balthazar (chant, guitare, clarinette), de Cathy Lucas (chant, mandoline, violon, claviers), de Leon Beckenham (claviers, trompette), de Justin Finch (basse, chant) et de Amos Memon (batterie). Le groupe tire son nom de l’unique nouvelle de Charles Baudelaire, La Fanfarlo.

Après avoir sorti les singles “Talking Backwards”, “You Are One Of The Few Outsiders Who Really Understands Us”, “Fire Escape” et “Harold T. Wilkins” sur quatre labels indépendants entre 2006 et 2008, Fanfarlo se rend dans les studios de Peter Katis, dans le Connecticut (USA), pour enregistrer son premier album “Reservoir”. L’album est autoproduit et sort en février 2009, au moment de la tournée du groupe en Angleterre et en Écosse. Certaines dates se feront en première partie de Snow Patrol. En mars de la même année, il donne aussi cinq concerts au South By Southwest Festival d’Austin (Texas). En mai 2009, le cinquième single de Fanfarlo sort sur Moshi Moshi : “Drowning Men”, alors que “Reservoir” est à nouveau autoproduit dans un coffret spécial tiré à 500 exemplaires. Ils sortent leur second opus en 2012. Il est intitulé “Rooms Filled With Light”.

Le concert sera donc un savant mélange de chansons extraites de leurs deux albums. Si vous aimez Beirut et I’m From Barcelona, vous ne serez aucunement déçu. La troupe londonienne prend place sur scène sur les coups de 20 heures 15. Fanfarlo fait honneur à son titre de groupe chorale, ça chante à tue-tête, ça s’échange les instruments, ça joue du violon et de la mandoline par ci, de la trompette par là. Plus encore qu’à Arcade Fire auxquels ils sont trop souvent comparés, c’est plutôt à un mélange entre Clap Your Hands Say Yeah et The Spinto Band que me fait penser Fanfarlo.

Le groupe nous attaque bien gentiment avec du nouveau matériel. “The Sea” est un nouvel E.P. qui sort le 13 octobre 2013. “Bones” est extrait de “Rooms Filled With Light”. Il est suivi de “Ghosts”, la seconde chanson du premier opus “Reservoir”. Violons, cuivres et claviers à profusion embellissent ces deux morceaux et créent une ambiance feutrée dans la Rotonde où le public est très attentif. “Ghosts” illustre une scène de l’épisode 2 de la saison 6 de Grey’s Anatomy. “A Distance” est encore extrait du nouvel EP à sortir, c’est plus dansant. Quand la mélodie est calée dans le coin de l’oreille gauche, vous pouvez vous diriger vers le dancefloor, pas beaucoup de place car le public est bien présent. Fanfarlo nous joue trois morceaux extrait de “Rooms Filled With Light” : “Lenslife”, “Tuguska” et “Deconstruction”. Vous n’êtes pas sans savoir que “Fire Escape” est présente dans l’épisode 4 de la saison 6 de Docteur House. Les mélodies sont de qualité et de très haut vol, les arrangements musicaux sont voltigeurs, la composition des textes est à tiroirs, la mélancolie vous colle aux neurones comme le goudron aux pattes du goéland. “Cell Song” est extrait du nouvel E.P. à sortir, c’est pop à souhait. “Extinct” est repris sur la liste des morceaux, c’est pas mal, encore l’atmosphère bien présente d’Arcade Fire et Beirut. “Luna” est pour moi la chanson que je préfère avec ses incessants changements de rythme. Elle figure dans le film indépendant portugais Um Funeral à Chuva (littéralement Des funérailles sous la pluie). Cela sent la fin, le groupe va nous interpréter deux covers : “Rip It Up” (cover de Orange Juice) et “Land Locked Blues” (cover de Bright Eyes).

Simon nous reviendra pour un rappel de deux chansons dont je ne connais pas les titres. J’ai assisté à une très bonne prestation de Fanfarlo que je voyais pour la première fois. Les mélodies accrochent, les violons et les cuivres vous font fondre comme un glaçon au soleil, les harmonies vocales sont de hauts vols. Que dire : un concert bien sympathique pour des artistes très proches de leur public et leurs fans.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :