En attendant le PPM Fest 2014 : l’interview découverte de Persefone

0 Participations


Le PPM Fest commence peu à peu à laisser filtrer des informations concernant le programme de son édition 2014. Nous savons déjà depuis quelques mois que le festival se déroulera les 18, 19 et 20 avril 2014. Il semblerait qu’après quelques hésitations, le Lotto Mons Expo ait de nouveau été choisi pour accueillir l’événement. Au nombre des groupes confirmés, nous pouvons déjà citer les Suédois de Therion, les Allemands d’In Extremo, les Belges de Fireforce, les Russes de Grenouer, les Canadiens de Borealis, les Grecs de Sunburst, les Allemands de Rage, les Italiens de Ravenscry, les Anglais de Monument et les Andorrans de Persefone. Ces derniers ont gentiment accepté d’inaugurer notre nouvelle saison d’interviews découvertes. Rencontre avec le claviériste Moe Espinosa. Music in Belgium : Pouvez-vous présenter Persefone aux lecteurs de Music In Belgium ?

Persefone : Bonjour à tous. Je suis Moe Espinosa de Persefone. Nous sommes un groupe originaire d’Andorre, un petit pays situé entre la France et l’Espagne. Nous avons formé Persefone en 2001 et nous avons quatre albums à notre actif. Notre dernier album en date s’intitule “Spiritual Migration” et je vous invite à le découvrir. Vous pouvez jeter un coup d’œil sur notre dernier vidéoclip en cliquant sur ce lien
Youtube
. J’espère que vous l’apprécierez !

MiB : Quel est, à votre avis, la dénomination qui convient le mieux pour définir votre style musical ?

Persefone : Nous n’aimons pas trop coller des étiquettes à notre musique, alors je vais citer celle que nos fans ont pris l’habitude d’utiliser. On dit souvent de nous que nous jouons du Death Métal Progressif. C’est sans doute un label un peu générique. Nous estimons que nous jouons simplement du Métal. Nous ne nous collons pas à telle ou telle tendance ni à un quelconque style musical. Nous essayons seulement de jouer ce qui est nécessaire pour que notre musique fonctionne.

MiB : Pourquoi avez-vous choisi de vous appeler Persefone ?

Persefone : Nous nous sommes mis à la recherche d’un nom dès que nous avons démarré le groupe. Certaines formations ont déjà une idée bien précise de ce que sera leur nom avant de débuter, mais ce n’était pas vraiment notre cas. Nous avons essayé différentes options. Un jour Carlos (guitares) à entendu quelqu’un prononcer le nom ‘Persefone’ dans un épisode des Simpsons et il a accroché. Nous nous sommes mis à la recherche d’informations concernant ce personnage et nous avons apprécié son histoire. En fait, nous avons tellement adoré le mythe de la déesse grecque Perséphone que nous lui avons consacré un album entier.

MiB : Quelles sont vos influences principales ?

Persefone : Pour nous, toutes les musiques différentes que nous écoutons deviennent des sources d’inspiration. Cela va du métal à la pop en passant par le rock, les bandes originales de films, la musique classique, etc. Si tu écoutes attentivement nos albums tu y trouveras des passages doux et lents et d’autres furieux et rapides.

MiB : Quels sont les cinq albums sans lesquels la musique de Persefone n’aurait pas vraiment été la même ?

Persefone :

  1. Symphony X : “Twilight In Olympus”
  2. Dream Theater : “Images And Words”
  3. Gojira : “The Link”
  4. Evergrey : “In Search Of The Truth”
  5. Animals As Leaders : “Animals As Leaders”

MiB : Quelles sont les cinq formations les plus représentatives de la scène à laquelle vous appartenez ?

Persefone : Pour les groupes les plus emblématiques de notre style je devrais probablement citer In Flames, Dark Tranquillity, Death, Edge Of Sanity et Cynic. Cependant, si je regarde d’un peu plus près à la scène actuelle, je me dois de mentionner Textures, Gojira, peut-être Obscura et bien sûr, l’un des groupe qui, à notre avis, est l’un des meilleurs groupes Death Métal en activité : Psycroptic. Ces mecs sont complètement fous !

MiB : Quel est votre meilleur ou votre pire souvenir (au choix) concernant le groupe ?

Persefone : D’une certaine manière, les mauvais souvenirs nous servent à apprendre les choses de la vie. Je vais donc plutôt parler des bons souvenirs. Je pense que l’un des meilleurs moments de nos vies, en tant que groupe, était notre première rencontre avec les mecs d’Obituary. C’était la première fois que nous utilisions un tour bus et ils nous ont expliqué comment faire les choses de manière efficace lorsque nous sommes en tournée. Ils nous ont beaucoup appris et c’est un souvenir fantastique. Bien sûr, j’ai beaucoup d’autres souvenirs géniaux, comme, par exemple, chaque fois que nous recevons un nouvel album de Persefone, emballé dans son blister. C’est toujours un grand moment pour un groupe.

MiB : Quels sont vos projets pour le futur ?

Persefone : Pour l’instant, tous nos efforts vont dans le sens de la promotion de notre dernier album “Spiritual Migration”. Peut-être allons-nous tourner en Europe ? Tout dépend de l’évolution des choses dans les mois à venir. Nous verrons bien si nous pouvons nous insérer dans une tournée quelconque (rires) !

MiB : Qu’attendez-vous de votre prestation au PPM Fest ?

Persefone : Nous avons quelques souvenirs plutôt amers de votre pays. Ce n’est pas la Belgique elle-même, bien sûr, c’est seulement que nous n’avons jamais eu beaucoup de chance chez vous. La première fois que nous sommes venus, nous avons joué dans un festival, mais notre prestation débutait à 10h du matin et il n’y avait qu’une dizaine de personnes présentes pour nous applaudir (rires). Nous sommes aussi venus chez vous à l’occasion de notre dernière tournée. Il y avait un tout gros festival le même jour pas très loin de là et vingt personnes seulement se sont pointées dans la salle. Une très belle salle, d’ailleurs. Avec le PPM Fest, nous espérons effacer tous ces mauvais souvenirs. Nous espérons que la foule sera conséquente et que nous pourrons passer un bon moment. Nous voulons jouer au PPM et y passer une soirée fantastique !

MiB : Pour terminer : y a-t-il une question spécifique que vous auriez aimé que je vous pose et que j’ai oubliée ?

Persefone : Rien de particulier. Je voudrais juste te remercier de nous avoir donné la chance de discuter avec toi. Nous avons très envie d’aller au PPM Fest et de passer un bon moment avec le public belge. En attendant, vous pouvez nous suivre sur notre
site officiel
ou sur notre page
Facebook
.

À l’heure actuelle, nous ne connaissons pas encore le planning journalier du PPM Fest et nous ne savons donc pas si Persefone se produira le vendredi 18, le samedi 19 ou le dimanche 20 avril 2014.
Tous les détails seront bientôt sur le
site officiel
du PPM Fest.

Laisser un commentaire

Music In Belgium
%d blogueurs aiment cette page :