Burn Your TV et Romano Nervoso : La Louvière à l’honneur au Café Central

0 Participations

Le Café Central est un café où il fait bon aller pour y déguster une bonne petite bière après un bon concert à l’Ancienne Belgique. Très dynamique, il collabore également avec l’Ancienne Belgique et présente des artistes résidents de cette salle de concert où le son est bon et l’accueil chaleureux. Même ambiance au Café Central avec un son très bon et une programmation excellente. L’institution nous présente des artistes confirmés et émergents de toute nationalité. Ce soir, c’est notre bonne ville de La Louvière qui est à l’honneur avec Burn Your TV et Romano Nervoso. La première partie louviéroise de ce soir est un trio bien sympathique qui ne se pose pas de question : quand ils sont sur scène, ils délivrent leur énergie, leur bonne humeur et leur rock’n’roll bien carré. Il s’agit d’un trio guitare/basse/batterie tout à fait classique mais hautement efficace. Pour le guitariste et chanteur Filippo Bonfitto, c’est le look Jésus, avec Benjamin Neumann le bassiste c’est le look terre à terre, il a oublié ses chaussures dans la cité de La Louve, le batteur Adriano Caruana est jeune papa d’une petite fille depuis peu, mais ici, pas de sentiments, il frappe ses fûts avec conviction. Si vous aimez le rock/garage/punk/grunge, vous allez retrouver l’essence de cette musique essentielle qui procure de bonnes sensations au petit jeunot que je suis. C’est un violent retour en arrière fin des années 70 à la naissance du punk ou au début des années nonante avec le renouveau grunge à la Nirvana ou Pearl Jam. Ne vous détrompez pas, ce soir l’ambiance de Seattle est présente dans les murs du Café Central. Nos trois rockeurs vont nous interpréter, pendant plus de 30 minutes, un set court, carré et puissant parfois teinté de rock garage : “Dopamine”, “Old Didease”, “Like A Dog”, “Alcholeric”, “Queen Of The Make Up”, “Plasticine”, “Stale”. Je pense que le groupe est en compétition pour le très prisé concours Court-Circuit rock dur et j’espère qu’ils vont le gagner.

La scène louviéroise rock est très prolifique et est très bien représentée par des groupes comme celui qui sera en tête d’affiche ce soir : les rockeurs de Romano Nervoso. Le chanteur Giacomo est la véritable colonne vertébrale de ce groupe qui procure dès le début d’un concert de très bonnes sensations. Il est en très grande forme. Le nouvel et second opus “Born To Boogie” sort bientôt. Il est prévu pour le début 2014. Ce concert est une répétition générale pour la future tournée qui va accompagner la sortie de cet album. Giacomo va nous présenter de nouveaux morceaux, mais va quand même nous délecter généreusement de larges extraits du précédant opus “Italian Stallions”. Mon bon Giacomo, tu as perdu ton panneau La Louvière, d’habitude, tu nous l’exhibes fièrement, il est où ? Romano Nervoso nous fait un spaghetti rock des plus inventifs. Ne comptez pas sur eux pour rester sérieux, la bonne humeur et l’humour sont présents aussi bien dans les paroles des chansons que sur scène.

Un bon rock garage aussi qui retourne aux sources comme savent nous faire également mes amis d’Experimental Tropic Blues Band, la sauce Ramones est également bien présente sur scène. Ils ont écumé toutes les grandes et bonnes salles de concert du royaume et la scène, ils connaissent très bien et savent l’occuper. Elle est même trop petite pour Giacomo qui va se promener à plusieurs reprises sur le bar. Il balance d’un coup de pied un gobelet de bière qui traine sur celui-ci, mais on le pardonne, nous sommes en mode rock’n’roll. Le guitariste de Jane Doe And The Black Bourgeoises est de la partie en tant que spectateur ainsi que Mourat, l’ingénieur-son du Botanique et bassiste du groupe louviérois Inc.Ognito. Mourat va nous caler un son d’exception, il est doué ce garçon.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :