En attendant le PPM Fest 2014 : l’interview découverte de Borealis

0 Participations


Continuons notre tour du monde des formations invitées au PPM Fest 2014. Après avoir visité la Principauté d’Andorre, la Russie, la Grèce, l’Italie et l’Angleterre, nous partons à la découverte des grands espaces canadiens en compagnie de Borealis. Décollage immédiat ! Music in. Belgium : Pouvez-vous présenter Borealis aux lecteurs de Music In Belgium ?

Borealis : Absolument. Nous sommes un quintette métal mélodique originaire du Canada. Nous avons démarré le groupe en 2005. A l’époque, il y avait Matt Marinelli à la guitare, Sean Werlick aux claviers, Jamie Smith à la basse, Sean Dowell à la batterie et nous avions une chanteuse. Le groupe aurait dû devenir une espèce de Nightwish, en plus heavy. Malheureusement, les choses se sont mal passées avec notre chanteuse. Matt a été obligé de la remplacer pour quelques concerts et tout à changé ! Nous avons reçu énormément de retours positifs à propos du chant de Matt. Nous avons enregistré notre premier album « World Of Silence » en 2008. Nous avons ensuite entrepris d’écrire des chansons plus agressives afin d’être plus en phase avec le chant masculin. Nous avons recruté notre vieil ami Ken Fobert pour la seconde guitare et nous sommes retournés en studio en 2001 pour mettre en boite notre album « 
Fall From Grace
« 
. Ken, qui était impliqué dans d’autres projets, a été obligé de nous quitter peu après la sortie de l’album. Nous avons mis un peu de temps avant de trouver un remplaçant adéquat. Heureusement, nous avons découvert Michael Briguglio juste avant notre tournée américaine avec Saxon. Aujourd’hui, notre line-up est stabilisé et nous travaillons très dur à l’enregistrement d’un nouvel album. Celui-ci est notre projet le plus ambitieux à ce jour. Nous sommes très excités à l’idée de le terminer et très impatients de jouer au PPM Fest en 2014 !


MiB : Quel est, à votre avis, la dénomination qui convient le mieux pour définir votre style musical ?

Borealis : Nous avons tendance à nous décrire comme un groupe Métal Mélodique, bien que notre musique contienne des éléments provenant d’une multitude de styles différents. Nous sommes influencés par beaucoup de genres musicaux différents. Nous avons des éléments progressifs, rock, classiques, cinématographiques, death métal, power métal, etc. Cependant, notre musique est fortement axée sur la mélodie.

MiB : Pourquoi avez-vous choisi de vous appeler Borealis ?

Borealis : Le nom ‘Borealis’ a été choisi alors que nous évoquions à peine l’idée de monter un groupe. Nous étions sortis pour manger et nous discutions de ‘qui’ allait jouer ‘quoi’ et aussi du la somme d’argent que le groupe allait nous rapporter (il s’est avéré que ce serait 0,00 $, rires). Au retour, nous marchions vers nos maisons et nous avons vu les ‘Lumières du Nord’ (ou Aurore Boréale) dans le ciel. A ce moment précis, le choix du nom de notre groupe était plutôt évident !

MiB : Quelles sont vos influences principales ?

Borealis : Nos influences varient fortement d’un membre du groupe à l’autre. Leur combinaison nous donne un son unique. Parmi celles-ci, je pourrais citer Evergrey, Scar Symmetry, Symphony X, In Flames, Two Steps From Hell, Hans Zimmer, Avantasia, etc. La liste pourrait continuer indéfiniment.

MiB : Quels sont les cinq albums sans lesquels la musique de Borealis n’aurait pas vraiment été la même ?


Borealis :

  1. In Flames : « Come Clarity »
  2. Evergrey : « The Inner Circle »
  3. Two Steps From Hell : « Archangel »
  4. Nocturnal Rites : « Shadowland »
  5. Nightwish : « Century Child »

Plus une mention spéciale pour Jesse and the Rippers et leur chanson « Forever »

MiB : Quelles sont les cinq formations les plus représentatives de la scène à laquelle vous appartenez ?

Borealis : Evergrey, Symphony X, Kamelot, Nightwish, et In Flames.

MiB : Quel est votre meilleur ou votre pire souvenir (au choix) concernant le groupe ?

Borealis : Voilà une question difficile (rires). Les meilleurs souvenirs incluent nos prestations au ProgPower USA et ProgPower Europe et notre tournée avec Saxon. Choisir le meilleur parmi tous ces bons souvenirs est plutôt difficile ! Notre pire souvenir ? C’est peut-être d’avoir pensé que « Black Rose » (NDR : l’un des titres du premier album) était une bonne chanson (rires).

MiB : Quels sont vos projets pour le futur ?

Borealis : Pour 2014 : nous projetons de déchirer la scène du PPM Fest ! Nous prévoyons aussi de publier notre nouvel album, sur lequel nous travaillons depuis très longtemps. Nous allons essayer de faire un album bien meilleur que « Fall From Grace » et nous espérons que nos fans sont impatients de l’entendre ! Nous avons aussi l’intention de tourner pour faire la promotion de l’album dès que celui-ci sera dans les bacs !

MiB : Qu’attendez-vous de votre prestation au PPM Fest ?


Borealis : Nous ne savons pas vraiment à quoi nous attendre. Nous sommes très honorés de faire partie de ce festival et nous sommes très excités à l’idée de jouer devant autant de monde. Nous avons été très bien accueillis lorsque nous avons joué aux Pays-Bas à l’occasion du ProgPower Europe. C’était notre premier concert en Europe et les fans nous ont donné l’impression que nous étions à la maison. Nous sommes impatients de revenir. Nous espérons que tout le monde aimera la musique, s’éclatera avec nous et passera du temps en notre compagnie après le concert !

MiB : Pour terminer : y a-t-il une question spécifique que vous auriez aimé que je vous pose et que j’ai oubliée ?

Borealis : Nous nous demandions pourquoi tu ne nous a pas demandé pourquoi Matt est seulement un chanteur métal alors qu’il pourrait être un top modèle masculin de renommée mondiale. Nous sommes certains que cette question t’a effleuré l’esprit (rires) !

Tous les détails concernant la date et l’heure précise de la prestation de Borealis seront bientôt disponibles sur le
site officiel
du PPM Fest.

Retrouvez ici nos interviews découvertes de
Persefone
(Andorre),
Grenouer
(Russie),
Monument
(Angleterre),
Ravenscry
(Italie),
Furyon
(Angleterre) et
Sunburst
(Grèce).

Laisser un commentaire

Music In Belgium
%d blogueurs aiment cette page :