En attendant le PPM Fest 2014 : l’interview découverte de Rage

0 Participations


Honte à nous ! Envoyer les dix questions standardisées de notre interview découverte à Peavy Wagner, comme s’il s’agissait d’un vulgaire inconnu. En grand professionnel, le leader de Rage a accepté d’y répondre… avec un léger grincement de dents. Rappelons, pour commencer, le principe de notre interview découverte. Il s’agit de dix questions simples, identiques pour tous les groupes mais qui laissent aux artistes le loisir de s’exprimer de la manière dont ils le désirent. Le but principal de cette rubrique (que nous essayons de proposer chaque lundi) est de soutenir l’organisation du PPM Fest car nous pensons qu’elle le mérite. Le second objectif est de présenter à nos lecteurs les formations qui seront à l’affiche de la prochaine édition du Festival. Hormis les grands noms, qui ignorent généralement nos requêtes, la plupart des groupes se prêtent volontiers à l’exercice. Peavy Wagner est un grand nom du métal teuton et nous sommes honorés qu’il ait bien voulu nous écrire quelques lignes, même s’il a trouvé nos questions stupides et sans intérêt. Signalons, pour être justes, qu’après la lecture de ses réponses, nous lui avons proposé une autre interview, en lui promettant des questions plus dignes de son statut, mais qu’il n’a pas donné suite à notre requête.


MiB : Pouvez-vous présenter Rage aux lecteurs de Music In Belgium ?

Rage : Nous sommes un trio métal. Nous sommes actifs sur la scène internationale depuis trente ans et, à l’heure actuelle, nous avons 22 albums officiels.

MiB : Quel est, à votre avis, la dénomination qui convient le mieux pour définir votre style musical ?

Rage : Power Métal Progressif

MiB : Pourquoi avez-vous choisi de vous appeler Rage ?

Rage : Parce que nous sommes RAGE !

MiB : Quelles sont vos influences principales ?

Rage : Nous jouons notre propre style depuis bien longtemps. Lorsque j’étais enfant, j’adorais les Beatles et lorsque j’ai grandi, je suis passé à Motörhead. Ensuite, je n’ai plus eu besoin d’autres idoles.

MiB : Quels sont les cinq albums sans lesquels la musique de Rage n’aurait pas vraiment été la même ?


Rage :

  1. Motörhead : “Ace Of Spades”
  2. Metallica : “Masters Of Puppets”
  3. Rush : “Moving Pictures”
  4. Dream Theatre : “Awake”
  5. The Beatles : “Abbey Road”

C’est mon choix personnel. Victor (NDR : Smolski – Guitares) aurait donné d’autres noms.

MiB : Quelles sont les cinq formations les plus représentatives de la scène à laquelle vous appartenez ?

Rage : Cette question est stupide. Je fais ce que je veux !

MiB : Quel est votre meilleur ou votre pire souvenir (au choix) concernant le groupe ?


Rage : Le meilleur : Le Dynamo Open Air en 1998. C’était notre premier concert avec orchestre, en festival. Le pire : le split du groupe en 1999.

MiB : Quels sont vos projets pour le futur ?

Rage : Nous allons sortir un album spécial 30e Anniversaire et préparer une tournée.

MiB : Qu’attendez-vous de votre prestation au PPM Fest ?

Rage : Nous y avons joué auparavant et c’était un show fantastique, puisque la foule était enthousiaste. J’espère que l’ambiance sera similaire cette année !

MiB : Pour terminer : y a-t-il une question spécifique que vous auriez aimé que je vous pose et que j’ai oubliée ?

Rage : Pourquoi n’as-tu pas posé des questions plus intéressantes ?

Tous les détails concernant la date et l’heure précise de la prestation de Rage seront bientôt disponibles sur le
site officiel
du PPM Fest.

Retrouvez ici nos interviews découvertes de
Persefone
(Andorre),
Grenouer
(Russie),
Monument
(Angleterre),
Ravenscry
(Italie),
Furyon
(Angleterre),
Sunburst
(Grèce),
Borealis
(Canada),
Epysode
(International),
In Extremo
(Allemagne),
Royal Hunt
(Denmark) et et
Triosphere
(Norvège).

Photos © 2011 Bernard Hulet

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :