Une soirée rock’n’roll au Barzanova

0 Participations

J’ai assisté ce vendredi 31 janvier au Barzanova, nouvelle salle de spectacle dans la région du Centre et plus précisément à Houdeng, à un concert de deux groupes régionaux qui font les beaux jours de la scène émergente louviéroise : The Magical Candies et Jane Doe And The Black Bourgeoises. Le troisième groupe nous vient de Bruxelles. C’est le projet du nouveau bassiste de Vismets, Geoffrey Hautvas avec son projet Electric Chateau. Le Barzanova est une toute nouvelle salle de spectacle située chaussée Paul Houtart 222 à Houdeng-Goegnies, un projet assez ambitieux conçu par un amoureux du son et de la musique. La salle est unique en Belgique en matière de technologie et offre une acoustique remarquable et un rendu visuel exceptionnel. Elle donne la possibilité d’effectuer un enregistrement en Full HD ainsi qu’une diffusion en live via leur site Web. La salle dispose d’un écran de projection et peut accueillir un maximum de 600 places debout ou maximum 200 places assises. Le Barzanova est entièrement climatisé et dispose de son propre bar, d’entrée pour les artistes et de loges. La superficie de la salle est de 300 m² et celle de la scène est de 50 m². Et la chose la plus importante, le son y est aussi bon qu’à l’Ancienne Belgique, je ne cesserai pas de le souligner. L’accueil est magnifique et, en tant que spectateur, on s’y sent particulièrement bien. De plus les prix d’entrée sont démocratiques. Je souhaite un bel avenir à ce beau projet et ce petit bijou de technologie.

C’est la deuxième fois en moins d’un mois que je fréquente ce bel établissement. Cette soirée sera particulière pour le concert de deux groupes de la scène montante régionale.

Le premier combo à se présenter sur la scène sont les Binchois de The Magical Candies. Le groupe est formé de deux frères Mathias et Hugo Bouyez et d’un troisième larron du nom de Thomas Giacometti. Mathias est le chanteur/guitariste du groupe, Thomas est le bassiste et Hugo le batteur, ce petit prodigue des fûts n’a que 14 ans. Il suivait les sociétés de gilles et était tambour et cela déjà à deux ans et demi. Il a déjà pas mal de vécu ce petit homme qui a grandi. Il compose même des chansons. La scène est grande et Huguo est bien à l’aise derrière ses fûts. Le groupe, qui était à la base un cover assez excellent de The Beatles, a petit à petit abandonné les reprises des quatre garçons dans le vent pour s’attacher à ses propres compositions. Ils nous interprètent : “Let The Sun Get Trough Your Mind”, “Love Isn’t Good”, “Knock Him Out”, “Day By Day”, “Magical Candies”, “Peaces And Love Soldier”, “Goodbye”, “Helter Skelter” et “One Way Trip”. Le jeu de scène de Mathias a bien évolué, ainsi que celui de Thomas. Hugo n’en parlons pas, c’est lui qui attire indéniablement les regards avec sa manière très professionnelle de frapper ses fûts. On peut dire qu’il ira très loin. La dernière chanson “One Way Trip” est une composition d’Hugo. Nous aurons quand même droit à une reprise des Beatles assez rock’n’roll avec “Helter Skelter”. Ils ont un EP quatre titres, allez le découvrir sur leur Bandcamp. Ce n’est pas la première fois que je vois le trio et cela ne sera pas la dernière.

Le second groupe à passer sur la scène est le projet solo du nouveau bassiste de Vismets, Geoffrey Houtvas avec son projet Electric Chateau. Le groupe est formé de Dallas Geoffrey Hautvas à la guitare et au chant, de Maxime Honhon à la basse et aux choeurs et d’Alexandre De Bueger à la batterie. Il y a également une section cuivre (saxophone et trompette) pour agrémenter le tout. Ce n’est pas la première fois que je vois Electric Chateau, j’ai déjà vu le phénomène il y a trois semaines au Bar du Matin à Forest, le public y était nombreux et il y faisait particulièrement chaud. Ils nous interprètent ce soir : “Guilty But Not Sorry”, “The Hunting Season”, “The Merry Go Round”, “King’s Shilling”, “Tell Me Where I Belong”, “Since You Won The War” et “I Love Them All” qui sont issus de son E.P. six titres. Geoffrey va nous offrir trois nouvelles compositions assez rock’n’roll que sont “Head Over Heels”, “I Have Been Around (Temples)” et “Standing Still” qu’il nous avait déjà joué au Bar du Matin.

Le troisième groupe à jouer ce soir est le régional très en vogue sur la scène belge : Jane Doe And The Black Bourgeoises. Il est assez jeune et a sorti en 2013 un très bon album très rock’n’roll du nom de “Angel Crash”. La particularité de ce groupe est une belle présence féminine avec sa chanteuse Julie Megank et les deux jolies choristes Cookie G. et Cherry G. Le reste du groupe sont des vieux routards de la scène belge : les guitaristes Antoine Cannon (Super Like You) et Dave Kostman lequel officie aussi aux synthétiseurs, du bassiste Dan Diaz (Driving Dead Girl), du batteur Nicolas Scamardy (Von Durden). Ils nous interprètent : “The Hunt”, “She’s A Bitch”, “Boyz Rock It”, “Bad Gurlz”, “Paint It Black”, “Driver”, “Vampirized”, “Dead Flesh”, “Shadows”, “Mercedes”, “Lighter” et “Kidz”. Comme le signale Julie, qui attend un petit rockeur ou une petite rockeuse, Rock On Baby. La soirée va être très rock’n’roll. C’est la troisième fois que je les vois en concert et c’est toujours une bonne claque musicale dans le visage. Ils nous font une reprise à la sauce Jane Doe de “Paint It Black” des Rolling Stones. Cela fait du bien de voir ce groupe dans une salle où le son est très bon. Le public est nombreux et tout le gratin de la scène rock de la région est présent. On se donne rendez-vous pour le Pro Pulse au Botanique.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :