En attendant le PPM Fest 2014 : l’interview découverte de MaYaN

0 Participations


Mark Jansen a fondé Epica en 2002, peu de temps après avoir quitté After Forever. Contacté hier en fin de soirée, le guitariste hollandais a immédiatement accepté de nous présenter son autre projet, MaYaN, avec lequel il se produira au PPM Fest le dimanche 20 avril 2014. MiB : Pouvez-vous présenter MaYaN aux lecteurs de Music In Belgium ?

MaYaN : MaYaN a été formé par Jack Driessen (ex-After Forever), Frank Schiphorst et moi –même. L’idée de départ était de créer de la musique Heavy et de mélanger des styles qui ne l’avaient pas encore été auparavant. Nous aimons beaucoup de choses différentes au sein de la sphère ‘Métal’ et nous voulions combiner nos styles favoris. Notre premier album “Quarterpast” a été publié par Nuclear Blast et, tout récemment, nous avons sorti notre second album “Antagonise”, toujours sur Nuclear Blast.

MiB : Quel est, à votre avis, la dénomination qui convient le mieux pour définir votre style musical ?


MaYaN : Symphonic Death Metal, pour faire court. Mais beaucoup d’autres styles entrent en jeu !

MiB : Pourquoi avez-vous choisi de vous appeler MaYaN ?

MaYaN : Nous avons choisi d’appeler notre groupe MaYaN, parce que nous éprouvons une certaine fascination pour la culture Maya.

MiB : Quelles sont vos influences principales ?

MaYaN : Le Death Métal Old School, le Métal Symphonique, l’Opéra et la Musique Classique.

MiB : Quels sont les cinq albums sans lesquels la musique de MaYaN n’aurait pas vraiment été la même ?


MaYaN :

  1. Dimmu Borgir : “Enthrone Darkness Triumphant”
  2. Gorefest : “Erase”
  3. Death : “Symbolic”
  4. Mozart : “Requiem”
  5. Megadeth : “Rust In Peace”

MiB : Quelles sont les cinq formations les plus représentatives de la scène à laquelle vous appartenez ?

MaYaN : C’est un peu difficile de définir à quelle scène nous appartenons. Nous avons remarqué que les journalistes éprouvent quelques difficultés à nous placer dans telle ou telle catégorie. Donc, j’essaierai de nous situer quelque part entre Opeth, Symphony X, Dimmu Borgir et Fleshgod Apocalypse.

MiB : Quel est votre meilleur ou votre pire souvenir (au choix) concernant le groupe ?

MaYaN : Mon meilleur souvenir, c’est notre tournée en Amérique du Sud. Le public génial ce qui a rendu la tournée géniale.

MiB : Quels sont vos projets pour le futur ?

MaYaN : Nous allons essayer de jouer le plus possible, de faire un maximum de festivals cet été. Cela dépendra un peu du planning d’Epica puisque trois des membres de MaYaN jouent aussi dans ce groupe. Mais nous espérons jouer le plus possible, en fonction des circonstances.

MiB : Qu’attendez-vous de votre prestation au PPM Fest ?

MaYaN : Nous n’attendons rien ! Les choses ne vont jamais dans le sens de nos attentes, donc nous préférons saisir le moment comme il vient et le vivre à 100%. Cependant, comme j’ai déjà participé au PPM Fest avec Epica, je sais qu’il s’agit d’un festival génial !

MiB : Pour terminer : y a-t-il une question spécifique que vous auriez aimé que je vous pose et que j’ai oubliée ?

MaYaN : Oui : ‘Quel effet ça fait d’être le CD du mois dans le magasine hollandais Aardschok ?’ Réponse : C’est génial (rires) !

Tous les détails concernant la date et l’heure précise de la prestation de MaYaN seront bientôt disponibles sur le
site officiel
du PPM Fest.

Retrouvez ici nos interviews découvertes de
Persefone
(Andorre),
Grenouer
(Russie),
Monument
(Angleterre),
Ravenscry
(Italie),
Furyon
(Angleterre),
Sunburst
(Grèce),
Borealis
(Canada),
Epysode
(International),
In Extremo
(Allemagne),
Royal Hunt
(Denmark),
Triosphere
(Norvège),
Rage
(Allemagne),
Serenity
(Autriche),
Emergency Gate
(Allemagne) et
Dragonland
(Suède)

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :