Le Big Bang de Gotthard

0 Participations

Les rockeurs tessinois nous reviennent avec un nouvel album intitulé «Bang!» qui sortira le 4 avril 2014. Un album très attendu par les fans du groupe et qui s’annonce comme l’album de la confirmation, après l’intégration réussie du nouveau chanteur Nic Maeder. Avec 14 albums studio et live à son palmarès, cela fait 20 ans que Gotthard sillonne les scènes d’Europe, d’Amérique du Nord et du Sud ainsi que d’Asie. Le groupe tessinois a obtenu plusieurs disques d’or et de platine. Il affiche pas loin de trois millions d’albums vendus au compteur et s’est produit dans les plus grands festivals de la planète rock.

À quelques encablures de la sortie de leur nouvel album, les rockeurs helvètes sont aussi impatients et excités que pour la sortie de chacun de leurs albums précédents. Une chose est tout-à-fait claire : le groupe a placé très haut la barre de ses ambitions et de ses aspirations.

Difficile de se montrer plus exigeants dans leurs attentes par rapport à ce qu’ils espèrent encore réaliser. “Le groupe a trouvé une nouvelle homogénéité et cela a eu un effet positif sur la qualité de notre travail. Nous avons 15 titres qui le prouvent amplement. Quand Nic a nous a rejoints pour «Firebirth» il y a deux ans, la pression qui pesait sur nos épaules était énorme, mais nous avions l’élément de surprise de notre côté et le groupe a su rester fidèle à l’esprit de Gotthard, même avec un nouveau chanteur”, explique le bassiste Marc Lynn.

“Cette fois-ci, c’est à nous de prouver que «Firebirth» n’était pas un feu de paille. Et je suis convaincu que nous y sommes parvenus.”

En effet, «Firebirth» a marqué le début brillant du second chapitre de l’histoire de Gotthard, le premier s’étant terminé de manière abrupte et prématurée avec le décès tragique de Steve Lee, qui fut le chanteur emblématique du groupe pendant tant d’années. Steve Lee était en balade avec des amis lorsqu’il a perdu la vie dans un accident de moto sur l’Interstate 15 entre Mesquite et Las Vegas.

Cet accident a été suivi d’une période de deuil intense pour les autres membres du groupe. Ils ont longtemps discuté avant de décider à l’automne 2011 de continuer avec un nouveau chanteur: Nic Maeder, d’origine suisse mais vivant en Australie.

Aujourd’hui, le groupe Gotthard peut envisager avec confiance et détermination une nouvelle phase de leur incroyable success story. “Nic a apporté une certaine fraîcheur et un certain esprit de jeunesse dans les morceaux, ce qui nous a fait du bien”, précise Leo Leoni qui produit le nouvel album «BANG!» avec Charlie Bauerfeind (Blind Guardian, Helloween, Saxon, etc.).

Freddy Scherer (guitare) nous en dit un peu plus: “La difficulté est d’intégrer l’approche moderne de Nic dans le son typique de Gotthard tout en étant ouvert à de nouvelles aventures.”

Des nouveautés, on en retrouve à foison sur le nouveau cd «BANG!». À commencer par le premier morceau qui porte, une fois n’est pas coutume, un titre français : «C’est la Vie» (avec accordéon). Le groove dynamique du titre phare de l’album est aussi un terrain nouveau pour le groupe, un mélange d’énergie débridée et de pure confiance.

Mentionnons aussi un duo avec la chanteuse américaine Melody Tibbits (encore inconnue dans nos contrées) sur une ballade intitulée «Maybe». Le groupe fait aussi une incursion dans le monde du blues avec «Spread Your Wings». Le morceau final «Thank You» est un véritable chef d’œuvre, avec orchestre et chair de poule, d’une durée fort peu radiophonique de plus de dix minutes. Écrit en hommage à la maman décédée du guitariste Leo Leoni, ce morceau rend hommage à toutes les mères du monde entier. C’est aussi le plus long morceau de toute la discographie de Gotthard.

«Feel What I Feel», premier extrait du nouvel album, illustre à la perfection le savoir-faire du groupe qui combine parfaitement des parties chantées mélodieuses et des sons de guitare accrocheurs. Ces titres s’inscrivent dans le droit fil de la tradition gotthardienne créée par des titres classiques comme «Get Up‘N’Move On», «Jump The Gun» et «My Belief», comme on en retrouve traditionnellement dans chaque nouvel opus du groupe helvète.

Au total, «BANG!» est un mix fascinant qui trouvera à coup sûr sa place dans la fière légende du groupe Gotthard.

“On ne peut pas vraiment comparer les différents albums, mais s’il y en qui se rapproche le plus du son de notre nouvel opus, c’est sans doute «Lipservice»”, explique le batteur Hena Habegger, “sauf que «BANG!» a un petit côté plus espiègle et que les arrangements vous réservent une ou deux surprises.”

Enregistré dans les Yellow House Studios, le studio du groupe à Lugano dans le canton du Tessin, «BANG!» a été mixé aux Pays-Bas aux Wisseloord Studios (Mick Jagger, Paul McCartney, Tina Turner) par Ronald Prent, qui a aussi apporté sa touche aux albums «Lipservice» et «Domino Effect».

Dès la fin des enregistrements, les préparatifs de la prochaine série de concerts ont commencé. “Après quelques concerts de chauffe au début 2014, nous nous concentrerons sur les festivals d’été, pour embrayer ensuite avec une grande tournée européenne en automne” explique Nic Maeder qui se réjouit du défi qui l’attend. “Chacun pourra voir que le groupe est plus uni que jamais.”

Gotthard sera en concert au Biebob le 9 avril prochain.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :