Le Bota en ligne de mire pour Nick Waterhouse

0 Participations

C’est un véritable talent qui se produira au Botanique ce dimanche 6 avril. Nick Waterhouse, fervent défenseur des racines d’un rock ‘n’ roll US composé et interprété avec les tripes, débarque en effet à l’Orangerie dans le cadre de sa tournée européenne en support de “Holly”, son deuxième album. Si, à l’aube de ses 30 ans, la discographie de ce californien semble aussi légère (son premier opus, “Time’s All Gone”, est sorti voici deux ans), ce n’est pas par paresse. Il a en effet pris le temps d’assimiler les ficelles du métier tout en se forgeant une place au sein de la scène alternative locale. Il a notamment rencontré de cette manière Matthew Correia, futur fondateur des Allah-Las, pour qui il produira la première plaque en 2012.

Ceci dit, en solo, le bonhomme (dont les grosses lunettes et la coiffure classique renvoient à Buddy Holly) se la joue moins garage et plus roots mais toujours avec la méticulosité qui le caractérise, à l’instar de son idole Van Morrison. Excellent guitariste, il prône un rhythm and blues teinté de soul (les cuivres prennent une place prépondérante dans son univers) joué sans artifice, si ce n’est un cœur grand comme ça. Un événement à ne manquer sous aucun prétexte pour les amateurs d’un style authentique par un artiste qui l’est tout autant.

Rappelons qu’un concours est en ligne sur la page d’accueil jusqu’au 2 avril pour permettre à deux chanceux d’y assister gratuitement.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :