Le muguet du 1er mai sera blues au Roots And Roses

0 Participations

Le Roots And Roses est une organisation du très dynamique Centre Culturel René Magritte de Lessines. Ce très beau festival est en train de prendre une certaine ampleur, une maturité bien méritée. Il est devenu un rendez-vous incontournable pour les amateurs de bonne musique comme le blues, l’américana, la country et le rock garage. Le festival est maintenant connu et reconnu internationalement pour sa programmation et son organisation parfaite. Il a même depuis peu son hymne créé par notre Fred Lani international.

Vous l’avez compris, le 1er mai 2014, cela se passe à Lessines, ancien chemin d’Ollignies. C’est fléché et le prix d’entrée est démocratique, donc pas de soucis, il ne faudra pas casser sa tirelire. Le cadre est bucolique, l’organisation est soignée et prévoit tout pour le confort des festivaliers. Le festival est familial et convivial. L’accueil y est fait en trois langues. Il y a deux chapiteaux. Le son y est très bon et n’arrache pas les tympans délicats. La programmation est de plus soignée et de qualité. La nourriture ne vous donne pas des barres dans le ventre comme dans certains festivals. La restauration est faite par des commerçants de la région, c’est excellent, attrayant et démocratique. Pour ce qui est du rayon bibine, tout est également prévu et toujours à prix démocratique.

L’affiche de cette cinquième édition sera exceptionnelle. Pour débuter, les Namurois de Little X Monkeys (voix féminine et blues garantis). Ensuite, ce sera les Bruxellois de Driving Dead Girl qui vous charmeront avec leur rock garage de derrière les fagots. Puis, on verra les Canadiens de White Cowbell Oklahoma qui pratiquent un indie/rock bien carré pour public averti, suivis de The Henhouse Prowlers qui font un bluegrass bien américain (vous allez adorer). L’Américain Dom Flemons vous calmera alors avec ses ballades blues/country et les Canadiens de Big Sugar vous feront jumper sur un blues/rock teinté de reggae (à découvrir en priorité). Quant aux Espagnols de The Excitements, ils vous ramèneront dans les années 1960 avec leur soul et leur rhythm and blues de la plus pure tradition. C’est alors que les Allemands de King Khan & The Shrines, basés à Berlin, vous émerveilleront avec un rock/garage teinté de soul psychédélique, avant que les Américains de The Dream Syndicate vous subjuguent avec leur rock psychédélique en droite ligne des années 1980.

Viendra ensuite le jeune prodige américain Pokey LaFarge qui a fait sensation à l’Ancienne Belgique avec sa musique country soignée. Cela sera certainement le moment fort de ce festival. On passera alors à notre gloire nationale, notre bluesman revenu des ténèbres, le tout grand Fred & The Healers qui est actuellement en résidence du côté de Brugelette (pour 15 ans) avant de terminer en apothéose avec les papys américains de The Sonics, les pères venus du fin fond des années 1960 du rock/garage, du punk et du grunge.

Vous l’aurez compris, le 1er mai ce sera la fête du blues à Lessines. Un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :