Channel Zero : un fameux retour aux affaires dans une Ancienne Belgique sold out

0 Participations


Chouette après-midi ce vendredi 11 avril. Rendez-vous à 15h pour assister à l’interview de deux membres (Olivier de Martino et Mikey Doling) de Channel Zero par StuBru sur les toits du Beursschouwburg à deux pas de l’Ancienne Belgique. Nous étions une dizaine de personnes et le contact a été privilégié avec les deux artistes. Une petite promenade et quelques achats dont le dernier album qui sera signé très gentiment par nos quatre artistes avant l’ouverture des portes. Notre groupe favori est présent ce soir à l’Ancienne Belgique pour nous présenter le nouvel album (sans Phil) “Kill All Kings”. Presque tout le monde porte le tee-shirt Channel Zero. La soirée est annoncée sold out.

Premier moment très fort alors que toutes les attentions sont rivées sur la scène dans l’attente du rideau qui va tomber au sol. Stupéfaction : Mikey, Franky et Olivier traversent la fosse pour se rendre derrière la table de mixage, s’asseoir et interpréter “Angel” en acoustique. Eh oui, ils vont nous faire un vibrant hommage à Philippe Bayeux, leur batteur décédé l’année passée. Un grand moment de recueillement où tous les fans sont debout. Retour pour le groupe sur scène, une petite intro qui fait frissonner et puis le rideau tombe et Channel Zero commence le concert en force avec à la batterie Seven Antonopoulos. La lourde machine Channel Zero se met en route avec un premier extrait, “Dark Passenger”, du nouvel opus “Kill All Kings”. La dentelle, nos quatre gaillards ne connaissent pas et cela va commencer en puissance. Il n’est pas mal le nouveau batteur. Il faut dire que c’est un peu la Release Party de la présentation du nouvel album pour une date unique à l’Ancienne Belgique. Ne vous inquiétez pas, ils seront à Lokeren début août. Le décor est simple, un C et un Z de part et d’autre de la scène.

Pour ne pas dépayser les fans, un petit extrait de l’album “Feed’Em With A Brick”, celui du retour en 2011, avec “Ammunition”. C’est avec cet opus qu’ils ont écumés tous les festivals en 2011 et 2012. On continue avec un extrait de l’album “Unsafe” sorti en 1994, “Suck My Energy”, pour continuer avec “Fools Parade”, un extrait du live sorti en 1997. Un second extrait de l’album “Unsafe” va suivre avec “Bad To The Bone”. Franky remercie le public et entame le hit du nouvel album “Electronic Cocaine”. Un nouvel extrait de “Feed’Em With A Brick” avec “Hot Summer” pour les fans avertis. On peut dire que le groupe est en forme et Mikey s’en donne à coeur joie sur sa guitare. On repart vers un passé qui donne de très bonnes sensations avec “Unsafe”, un extrait de l’album du même nom paru en 1994. On est là pour découvrir le nouvel opus, enfin une petite nouvelle avec “Ego”. Un peu plus calme dès le début, mais une petite perle. On ne pourra pas changer le jeu de scène de Franky qui occupe bien le terrain en envoyant de temps en temps le contenu de ses bouteilles d’eau sur le public. Un peu de douceur avec “Ocean”, extrait de l’avant dernier opus. “Duisternis” est un nouvel extrait du nouvel opus, en flamand et en français en plus. Tu es doué Franky, on le sait, mais ton nouveau batteur s’il frappe un peu trop fort sur ses fûts, il va tout casser et ce qui devait arriver est arrivé, une petite trêve humoristique pour réparer tout cela. On passe ensuite à “Help” et “No Light (At The End Of The Tunnel)”, un extrait du premier album “Channel Zero” paru en 1992. Un guitariste est en invité surprise pour les trois dernières chansons. Sa tête me dit quelque chose. Ils vont enchaîner “Burn The Nation” et “Call Me”.“Man On The Edge” termine le concert.

Mais tout bon fan de Channel Zero sait à quoi s’attendre pour le rappel, “Black Fuel”, l’hymne novateur et fédérateur de nos artistes préférés. Le retour de Channel Zero s’est très bien passé ce soir à l’Ancienne Belgique. On peut dire qu’il y a une vraie histoire d’amour entre la salle et le groupe. Ils ont fait leur come back en janvier 2010 avec 6 dates d’affilées sold out pour nous revenir avec 3 dates en 2011.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :