Arno fête (presque) son anniversaire au Botanique

0 Participations


Signe que la crise touche même votre webzine favori : il n’y avait pas de budget pour envoyer un journaliste couvrir le concert d’Arno aux Nuits Bota ce vendredi 23 mai. Vous n’aurez donc droit qu’aux impressions d’un chasseur d’images décérébré. Arno est donc venu présenter sa tournée “Arno 65” au Botanique. Si, lors du vrai concert d’anniversaire donné deux jours plus tôt dans son fief d’Ostende, le Maître était aidé dans son entreprise par une profusion d’invités, c’est uniquement accompagné de ses musiciens habituels qu’il se présente sur la scène du Chapiteau.


Les trois titres dévolus aux photographes, issus des albums “Future Vintage”, “L’apache” (T.C. Matic) et “Charles Ernest” donnent rapidement le ton : l’homme risque de parcourir l’essentiel de sa discographie. L’accueil du public (au milieu duquel il est difficile pour moi de me sentir vieux) est enthousiaste et ce survol de la carrière du musicien fait mouche.

Le concert continue et les interprétations se font de plus en plus intenses. La seconde moitié de la prestation est tout simplement phénoménale. La contribution apportée par l’orchestre Caravane sur “You’ve Got To Move” et “Whoop That Thing” est diablement efficace. Arno y gagne un son digne de la Nouvelle Orléans. Comme d’habitude “Les Yeux De Ma Mère” apporte son lot d’émotions (ce titre arracherait une larme au plus primaire des métalleux) tandis qu’“Oh La La La” déchaîne un torrent de décibels côté public.


Un seul bémol à ce concert époustouflant : Arno, qui commence à connaître la chanson, a de petites habitudes auxquelles il a bien du mal à renoncer. Entre son éternel ‘Merci, vous avez tous acheté votre place’ et ses mimiques rituelles sur les grands classiques (comme le couplet ressemblant à du serbo-croate sur “Les Filles Du Bord De Mer” ou encore son dialogue avec le public sur le précité “Oh La La La” et son jeu de sale gosse qui s’amuse avec des cymbales sur “Bathroom Singer”, l’histoire semble être un éternel recommencement. J’imagine aisément que ceux (et il y en avait) qui assistaient à leur premier concert d’Arno ont trouvé cela amusant, mais je dois avouer qu’après y avoir eu droit cinq ou six fois, je commence à trouver cela un peu lassant.


En conclusion, le Bota a assisté ce vendredi à un concert formidable. Une prestation qui, à en juger par l’accueil plus que chaleureux du public, aurait bien pu durer une demi-heure de plus que les 90 minutes prévues.

Setlist :

  1. We Want More
  2. Que Pasa
  3. Je Veux Nager
  4. Elle Adore Le Noir
  5. No Job
  6. Ma Liberté
  7. Vous Les Femmes
  8. You’ve Got To Move
  9. Whoop That Thing
  10. Lola
  11. Die Lie
  12. Ostende
  13. Meat The Freaks
  14. The Parrot Brigade
  15. Je Ne Veux Pas Être Grand
  16. Watch Out Boy
  17. Dans Les Yeux De Ma Mère
  18. With You
  19. Oh La La La
  20. Putain Putain

Rappels :

  1. Bathroom Singer
  2. Les Filles Du Bord De Mer

Photos © 2014 Bernard Hulet

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :