No Compromise Metal Fest 2 : l’interview découverte de Diabolic Night

0 Participations


Après Bursting Out il y a quelques semaines, notre tour d’horizon des formations à l’affiche du No Compromise Metal Fest de La Louvière nous ramène en Allemagne, dans le land de Rhénanie-du-Nord – Westphalie, pour une rencontre ésotérique avec Heavy Steeler, le maître à penser de Diabolic Night ! MiB : Pouvez-vous présenter Diabolic Night aux lecteurs de Music In Belgium ?


Diabolic Night : Diabolic Night est un groupe de Blackened Speed Metal originaire d’Allemagne. Le contenu lyrique et le mélange de Speed Métal teutonique à la Running Wild (les premiers albums), Iron Angel, etc. et les influences de la première vague du Black Métal unissent Diabolic Night à une ‘tempête blasphématoire’ pour répandre les messes noires sur le monde !

MiB : Quel est, à votre avis, la dénomination qui convient le mieux pour définir votre style musical ?

Diabolic Night : Blackened Speed Metal Sacrifice!

MiB : Pourquoi avez-vous choisi de vous appeler Diabolic Night ?

Diabolic Night : À mon avis, le nom ‘Diabolic Night’ résume parfaitement ce qu’est le Black/Speed Métal.

MiB : Quelles sont vos influences principales ?

Diabolic Night : Le Speed Métal Allemand et la première vague du Black Métal sont nos influences principales. Les groupes les plus importants sont Venom, Iron Angel, les vieux Running Wild, Bathory, Kat, le Vampyr allemand, etc.

MiB : Quels sont les cinq albums sans lesquels la musique de Diabolic Night n’aurait pas vraiment été la même ?

Diabolic Night :

  1. Running Wild : “Gates Of Purgatory”
  2. Venom : “Black Metal”
  3. Iron Angel : “Hellish Crossfire”
  4. Bathory : “Bathory”
  5. KAT : “Metal & Hell”

MiB : Le No Compromise Metal Fest est un festival dédié au Métal Underground. Vous considérez-vous comme un groupe underground? Si oui, pensez-vous que le métal doit absolument rester une musique underground ?


Diabolic Night : Diabolic Night est définitivement un groupe underground. Si tu veux mon avis, le Métal n’est plus du tout underground. Dans les grands festivals, ce sont les mêmes merdes qui jouent d’années en années. C’est la raison pour laquelle des festivals plus modestes tels que le No Compromise Metal Fest sont aussi géniaux. Pas seulement parce qu’ils soutiennent les groupes, mais aussi parce qu’ils contribuent à garder la scène vivante et avec elle, les groupes, les musiciens et les fans véritables !

MiB : Quel est votre meilleur ou votre pire souvenir (au choix) concernant le groupe ?

Diabolic Night : Diabolic Night est un groupe ‘tout frais’. Il a été formé en octobre de l’année dernière, c’est pourquoi il n’y a pas vraiment de choses spéciales à raconter pour l’instant. Repose-moi la question l’année prochaine (rires) !

MiB : Quels sont vos projets pour le futur ?

Diabolic Night : Notre première cassette démo “Evil Night” a été ‘sold-out’ en deux semaines à peine et nous sommes donc prêt pour notre second assaut ; Nous allons très bientôt publier un EP intitulé “Sepulchral Magic” via Mortal Rite Records. Ce sera un vinyle 12’’. Méfiez vous de la destruction totale !

MiB : Qu’attendez-vous de votre prestation au No Compromise Metal Fest ?

Diabolic Night : Nous allons répandre les chants impies de Diabolic Night sur la Belgique !

MiB : Pour terminer : y a-t-il une question spécifique que vous auriez aimé que je vous pose et que j’ai oublié ?

Diabolic Night : Non, c’était très bien (rires) !

Tous les détails concernant la prestation de Diabolic Night sont disponibles sur le
site officiel
du No Compromise Metal Fest. N’oubliez pas de profiter de votre visite sur le site pour soutenir l’organisation en achetant votre place en prévente !

Diabolic Night sur la toile :
Facebook

Retrouvez ici nos interviews découvertes de
Triumphant
(Autriche),
Witch Trail
(Belgique),
Burstin’ Out
(Allemagne),
Sepulchral Voices
(Belgique),
Sanctuaire
(France),
Stahlsarg
(Angleterre) et
Crystal Viper
(Pologne).

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :