Le cocon familial d’un jeune Johnny Cash

0 Participations

Si les fans d’Elvis Presley ont depuis longtemps la possibilité de se rendre dans un endroit pour se souvenir de leur idole (Graceland), il en est désormais de même pour les admirateurs de Johnny Cash. La maison dans laquelle il a passé son enfance vient en effet d’être ouverte au public. Située à Dyess dans l’Arkansas (une petite ville pilote créée par Franklin Roosevelt au lendemain de la grande crise et peuplée par des familles triées sur le volet qui recevaient de quoi démarrer une nouvelle vie), la bâtisse en bois a été entièrement rénovée à l’identique sous la supervision de Tommy et Joanne Cash, deux de ses frères et sœurs. Le piano familial ainsi que divers objets ont retrouvé leur place originale près de quatre-vingts ans plus tard. La famille Cash y avait emménagé en 1935, alors que le futur Man in Black n’avait que trois ans.

Le projet de réhabilitation a également pour but de booster l’économie de la ville en y développant le tourisme (on chuchote le nombre de 20.000 visiteurs par an). Il est vrai que la légende de l’artiste décédé en 2003 est toujours intacte. Le film “Walk The Line” de James Mangold y est sans doute pour quelque chose alors que son fils John Carter Cash gère son héritage musical de main de maître. C’est lui qui a notamment travaillé sur “Out Among The Stars”, une compilation de titres inédits enregistrés au début des années 80 et publiée en mars dernier.

D’autres projets, dont un album live et potentiellement la suite de la série “American Recordings” mise en boîte sous la houlette de Rick Rubin dans les dernières années de sa carrière devraient voir le jour dans les prochaines années.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :