Une controverse nommée U2

0 Participations

À moins d’avoir passé la semaine écoulée sur une autre planète, vous n’êtes pas sans savoir que le nouvel album de U2, “Songs Of Innocence”, a été publié sans crier gare. Il y a même beaucoup de chances qu’il soit déjà en votre possession alors que vous n’avez rien demandé… En effet, il a été distribué (imposé ?) à plus de 500 millions d’utilisateurs iTunes à travers le monde qui ont vu apparaître la plaque dans leur liste de téléchargements en guise de cadeau de la part d’Apple le 9 septembre dernier. Si Radiohead avait défrayé la chronique en 2007 en proposant d’acheter “In Rainbows” en ligne pour un prix choisi par l’acheteur, le groupe irlandais a été encore plus loin.

Extrêmement lucratif pour la bande à Bono mais parallèlement coûteux pour le géant américain (on parle d’une campagne marketing avoisinant les 100 millions de dollars tout de même), il a suscité pas mal de réactions dans le monde musical. Ainsi, Tyler, The Creator a comparé la démarche comme “se réveiller un matin avec de l’herpès” alors que le guitariste de Bombay Bicycle Club a qualifié l’opération d’intrusive. D’autres, à l’instar de Keith Nelson (Buckcherry) et de Paul Quirk, le responsable de l’Entertainment Retailers Association, vont même jusqu’à affirmer que l’industrie musicale s’en est retrouvée dévaluée.

Des réactions ont également germé parmi les utilisateurs qui se plaignaient de n’avoir aucun moyen de se séparer du bébé. Apple a donc été contraint de créer dare-dare une fonction permettant d’effacer l’encombrant cadeau, information relayée par Johnathan Rice notamment via sa page Facebook.

D’un point de vue artistique, “Songs Of Innocence”, le treizième album de U2 a récolté des critiques unanimement mitigées qui font penser à un déclin entamé il y a cinq ans avec le précédent et déjà décevant “No Line On The Horizon”. Produit majoritairement par Danger Mouse, il sortira physiquement le 13 octobre prochain et comprendra quatre inédits (cinq si vous optez pour la version vinyle). On y retrouve entre autres une collaboration avec Lykke Li, un hommage aux Clash et un autre à la maman de Bono, décédée alors qu’il avait 14 ans.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :