Baxter Dury : le dandy rocker met le public de l’Orangerie dans sa poche

0 Participations

Le jeudi 13 novembre dernier, le barde anglais Baxter Dury déposait ses bagages le temps d’un soir à l’Orangerie du Botanique et nous n’en avons pas perdu une miette. Mais avant cela, nous avons prêté l’oreille à Nicolas Michaux, venu chauffer la salle. Malgré des paroles quelque peu étranges (Je bande, je bande…, scande-t-il alors que nous entrons dans la salle), le rescapé d’Eté 67 se débrouille très bien à la guitare et est accompagné d’un groupe qui tient la route. Il confond le gros cygne gonflable au dessus de sa tête avec un canard, ce qui fait pouffer de rire un individu derrière moi.

A 21 heures, eject Michaux, le staff de Dury s’active le temps de remplacer les instruments, quinze à vingt minutes. Le Baxter se pointe sur l’air d’“Isabel”, dérogeant à la règle qui veut qu’un concert débute toujours sur le premier morceau du nouvel album d’un artiste.

Baxter Dury est accompagné de son groupe et de ses choristes dont une française, Fabienne Débarre, qui chante sur le nouvel album, “It’s A Pleasure”. Ce soir, c’est Baxter Dury version fashion, fringué d’un costard cravate, qui triture son synthé vintage pour notre plus grand plaisir. On remarquera aussi la dizaine de bouteilles de Maes à portée de main.

Vient ensuite “Pleasure”, premier extrait du nouvel album et sa boucle rythmique très années 80 et minimaliste. “Claire”, extrait d’“Happy Soup” est particulièrement acclamé, tout comme “Leak At The Disco” et la basse incroyable de Mark Neary. Suit le très punk “Picnic On The Edge puis “Lips”, tiré du nouvel album, au rythme louvoyant et obsédant, tout comme l’excellent et hypnotique “Whispered”.

“Cocaine Man” et “The Sun” seront les deux seuls classiques joués en rappel, ce qui laissera les fans de la première heure un peu sur leur faim. En grande forme ce soir, il se rattrapera à la sortie du concert en signant des autographes au stand merchandising. À revoir, peut-être, aux prochaines Nuits du Botanique ?

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :