Ostrogoth : une mauvaise nouvelle en éclipse une bonne

0 Participations

Ce weekend, la page facebook officielle d’Ostrogoth nous a proposé un véritable roller coaster émotionnel en nous offrant une très bonne nouvelle le samedi et en l’éclipsant par une très mauvaise le dimanche. Commençons par la bonne, puisque c’est de cette manière que les vétérans de la scène Heavy Métal belge ont procédé.

Samedi 6 décembre, en cadeau de Saint-Nicolas pour tous les headbangers sages, Ostrogoth et le label Empire Records ont annoncé la sortie du nouveau CD d’Ostrogoth intitulé “Last Tribe Standing” pour le 23 janvier 2015.




“Last Tribe Standing” est le premier enregistrement studio de la formation gantoise depuis l’album “Feelings Of Fury” de 1987. L’idée de base était de publier un EP quatre titres, comme ils l’avaient fait en 1983 avec leur cultissime “Full Moon’s Eyes”. Après avoir écouté les bandes des concerts donnés cet été au cours de festivals européens, le groupe a décidé d’étoffer “Last Tribe Standing” en y ajoutant des versions live des quatre titres du EP “Full Moon’s Eyes” tels qu’ils sont joués par le line-up actuel.

Le tracklisting est donc le suivant :

  1. No Risk Taken (5’49)
  2. Clouds (4’00)
  3. Return To The Heroes Museum (4’43)
  4. Last Tribe Standing (6’25)
  5. Heroes Museum (Live) (4’17)
  6. Full Moon’s Eyes (Live) (4’41)
  7. Paris By Night (Live) (6’12)
  8. Rock Fever (Live) (4’40)

Ostrogoth se compose aujourd’hui de Mario ‘Grizzly’ Pauwels à la batterie,
Rudy ‘Whiteshark’ Vercruysse à la guitare,
Dario Frodo à la guitare et aux chœurs Josey Hindrix au chant et Stripe à la basse et aux chœurs.

La mauvaise nouvelle, qui a été annoncée ce dimanche vers 19h dans un communiqué posté sur la page
Facebook
officielle du groupe, nous fait part de l’aggravation de l’état de santé du guitariste Rudy ‘Whiteshark’ Vercruysse. Le musicien avait été diagnostiqué comme souffrant d’un cancer du foie plus tôt dans l’année (NDR : On se souvient que le groupe avait alors annulé sa participation au Heavy Sound Festival de Poperinge). A cette époque, les médecins avaient estimé son espérance de vie à deux ans. Malgré les difficultés inhérentes au traitement par chimiothérapie, Whiteshark a trouvé la force et le courage de remonter sur les planches pour pour participer à quelques festivals et s’est impliqué lors de l’enregistrement de “Last Tribe Standing”. Malheureusement, la chimiothérapie n’a pas eu l’effet escompté et les médecins ont réduit l’estimation de son espérance de vie à quelques semaines seulement. Ce samedi, White Shark a donné, de manière héroïque, ce qui sera probablement son dernier concert avec Ostrogoth. Les concerts prévus prochainement ne seront pas annulés puisque Whiteshark à tenu à désigner lui-même le guitariste qui devrait lui succéder et dont le nom sera révélé ultérieurement.

Music In Belgium s’associe à tous ceux et celles qui ont un jour headbangé sur le riff énorme de “Paris By Night” pour saluer le talent et le courage de l’un des plus grand héros du métal belge ! Respect !

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :