La promotion de Benjamin Booker

0 Participations

Pour ceux qui l’ont loupé à la Rotonde en novembre dernier (et ils sont nombreux…), Benjamin Booker, la nouvelle sensation rock garage bluesy remet le couvert au Botanique, mais à l’Orangerie cette fois, ce lundi 9 mars. Il s’agira sans doute d’une des dernières occasions de le voir dans des conditions idéales avant que la gloire ne l’emporte vers des espaces plus vastes. En effet, depuis la sortie de son album éponyme chez Rough Trade en août dernier, il brûle les étapes. Première partie de Jack White himself, reconnaissance de la part de prestigieux médias, late night shows de grande écoute, mentions dans les listes des meilleurs albums de l’année…

Fervent défenseur d’un rock sans artifice mais joué avec les tripes, il ne fait aucun doute que le natif de la Nouvelle-Orléans en mettra plein les oreilles des amateurs du genre, accompagné de ses deux fidèles musiciens. Avec une fougue et une spontanéité liées à son passé punk.

La première partie sera assurée par les Anglais de Wild Smiles qui viennent eux aussi de sortir leur premier album.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :