Un premier EP qui ne pardonne pas pour Electric Noise Machine

0 Participations

Electric)Noise(Machine (avec des parenthèses), est un trio français qui destine ses efforts à l’entretien d’un punk noisy et énervé, ce qui n’empêche pas une certaine classe. Habités par leurs personnages de cyberpunks électrocutés à vie, les musiciens du combo se font appeler Vinz Electric (basse), Kid Noise (chant) et Oli Machine (batterie). Et leur page Facebook les déclare venir de Noise City, histoire d’être tout à fait dans le bain. Et question musique, ces terminators de poche proposent une dead pop (comme ils l’appellent) qui a deux caractéristiques : elle n’a rien à voir avec de la pop et elle est bien vivante. La preuve avec ce premier EP ʺPardonʺ qui lâche en six titres des assauts hurleurs sur mur de basse brontosaurienne et mitraillage de fûts façon massacre de la Saint-Valentin.

On se retrouve balayé par un souffle hérité des ambiances de Nine Inch Nails, la lourdeur de Slipknot, la technique de Dillinger Escape Plan et la rage de The Bronx. Du très méchant, en forme de punk qui n’aurait pas été arrêté dans sa course par la new wave mais l’aurait au contraire engendrée de son propre sein maudit.

La seule question qui peut nous venir à l’esprit après avoir subi une telle tempête : à quand un album long format avec plein d’autres titres tout aussi nettoyeurs?

Liste des titres du EP :

  1. Strombo
  2. hAnds
  3. Lights out !
  4. You wear your heels tight
  5. Salt
  6. The second paper

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :